LA FÉE MORGAN et SON MONDE
FILLE DE DANA
CELTIK IRISH LEGEND
search_left
 

On célèbre ce sabbat, pour représenter symboliquement la fin de l’hiver, le retour à la vie et le printemps. C’est une fête tournée vers la lumière, l'espoir & le retour du soleil où l’on allume de nombreuses chandelles en son hommage.

Dans les civilisations celtes, de grands bûchers étaient allumés, pour aider la renaissance du soleil et hâter la venue du printemps. Aujourd'hui, par praticité nous allumons des bougies blanches.


En forme de cercle, elles représentent les 13 Lunes de l’année.

 

L’essentiel est de Vivre l’instant comme vous le ressentez, et si vous ne souhaitez pas faire de rituel, (car ce n’est pas une obligation), vous pouvez aussi le 1 Février à la tombée de la Nuit, allumé à chaque fenêtre une bougie blanche ou rouge, tout en récitant cette petite prière à chaque bougie allumée:


« Puisse la lumière qui s’en revient apporter sagesse et paix dans ma maison.»

Egalement connue sous le nom de Chandeleur, la fête d’Imbolc est un symbole de purification et de renaissance qui intervient 40 jours après le solstice d’hiver.

 

Symbole de purification, il est de coutume d'entreprendre de nouvelles démarches durant ce Sabbat; c’est un excellent moment pour "renaitre" spirituellement, oublier les mauvaises choses du passé qui encombre notre esprit et prendre un nouveau départ.

 

En d'autres termes, tous les rituels et sorts ou enchantements lancés à cette date auront un pouvoir décuplé, que ce soit du point de vue de la rapidité que de l'efficacité.

 

En Europe, lors de la chandeleur, les paysans marchaient en procession dans les champs afin de purifier le sol avant les semailles.

 

On priait pour le retour de la grande déesse afin que son souffle ranime la terre et lui apporte la vie.

 

C’est peut-être pourquoi Imbolc qui signifie « dans le ventre » prends tout son sens.

 

Placée sous la protection de la Déesse celte Brigid (Déesse du feu, de la sagesse et de la poésie également associée à la guérison et la Divination).

 

 
karin-nobbs-la-foret-de-broceliande
 
Vign_MotherEarthLargeJPEG

L’histoire de la naissance de Brigit

Il y a longtemps, si longtemps que nul ne peut encore se rappeler de cette époque, vivait un homme très bon, si bon qu’on lui donna le nom de « dieu bon » dans sa langue natale : Dagda. Il était généreux et juste dans toutes ses actions, et aidait beaucoup les habitants de son village qu’il souhaitait voir vivre dans l’abondance. Et, cette année-là, l’hiver était tellement rude et sombre que ces bonnes actions n’étaient pas de trop.

Or, la femme du Dagda attendait un bébé. Tout le monde se faisait bien du soucis pour ce petit enfant qui allait naître au plus fort de l’hiver, car la naissance était imminente.

La neige n’avait jamais été aussi abondante et le froid aussi mordant. Le vent semblait vouloir tout emporter sur son passage. D’énormes glaçons pendaient des maisons qui avaient du mal à se pelotonner autour de la place du village. Tous les êtres souffraient beaucoup de ce froid glacial. Dans l’écurie, le cheval faisait de la place au loir et au renard ; au poulailler, la souris côtoyait la poule et le dindon ; dans les maisons, les hommes et les femmes tentaient de s’abriter du mieux qu’ils le pouvaient. On rendait visite autant que faire se peut à ceux qui étaient isolés, ou trop malades, ou trop âgés, pour se déplacer.

Dagda préparait des soupes onctueuses, avec des légumes de sa propre réserve, dans un immense chaudron qui bouillonnait au-dessus du foyer central de sa maison. Tous ceux qui étaient valides et en bonne santé se dépêchaient d’apporter cette bonne soupe chaude à ceux qui en manquaient ou ne pouvaient se faire eux-mêmes à manger, à ceux aussi qui n’avaient plus de famille. Et la vie allait ainsi, aussi simplement et chaleureusement que possible dans cet hiver froid et pénible.

Durant ce temps, le ventre de sa femme s’arrondissait. Jour après jour, elle filait, tissait, tricotait et cousait pour ce bébé, mais aussi pour ceux du village qui n’avaient pas assez de vêtements chauds. Elle aussi était bonne et généreuse ; aucun être dans le besoin ne repartait de son foyer sans un don lui permettant de connaître une amélioration dans sa vie.

Alors qu’elle se livrait à ses activités, elle pensait souvent au bébé gigotant dans son ventre. A chaque tour de fuseau, à chaque fil croisé, elle concentrait toute son attention sur le bonheur que cette nouvelle vie allait apporter dans la vie de tous. Curieusement, à la différence des villageois, elle n’avait pas peur que son bébé naisse en plein hiver. Elle sentait que son bébé était merveilleux et qu’il allait apporter beaucoup d’espoir et de lumière dans le coeur des gens.

Rien ne pouvait la détourner de ce lien de joie et d’amour envers son bébé. Alors, elle offrait des sourires et des mots doux en plus de tous les dons qu’elle faisait à ceux qui étaient plongés dans l’obscurité de la souffrance.

Chacun adorait cette femme dont la couronne était sertie des cornes d’une vache sacrée, son emblème.

Le village s’enfonçait de plus en plus dans l’hiver et les craintes se manifestaient au même rythme : allons-nous avoir assez à manger jusqu’au retour du printemps ? Reverrons-nous les chauds rayons du soleil qui caressent notre peau si tendrement ? La lumière sera-t-elle un jour de retour ? Est-il possible que nous revoyions vraiment les bourgeons et les petits plants ? Aurons-nous assez de bois pour nous chauffer et nous réconforter d’une tisane chaude ?

La lune des Neiges venaient de s’achever et la lune des Tempêtes s’élevait déjà dans le ciel ; les êtres étaient au seuil de la période la plus dure de l’hiver, se calfeutrant autant qu’ils le pouvaient. Dans la grande chaumière de Dagda régnait une grande émotion, car les premiers signes de la naissance imminente du bébé avaient été donnés.

Dehors, la tempête de neige faisait rage, mais cela n’empêcha pas plusieurs femmes de venir soutenir la future maman dans le mystérieux travail qui se faisait en elle et qui aurait pour résultat une rencontre merveilleuse attendue durant plusieurs lunes. L’après-midi et la soirée passèrent, entre les préparatifs et les soins à la jeune mère en travail. La nuit tomba à la suite des nuées de neige, et le vent redoubla de vigueur et de fureur, couvrant les bruits de l’activité qui régnait dans la grande maison.

La nuit sembla très longue à tous les villageois qui ne purent dormir tant l’inquiétude, mais aussi l’intensité du moment, les tenaient en éveil ! Ils se rendirent les uns chez les autres, à la lueur des lampes tempêtes, s’escortant entre les congères et se tenant près les uns des autres pour être plus forts contre les bourrasques, afin d’aller prendre des nouvelles de la maman et du bébé.

Mais alors que le petit matin approchait, la tempête, curieusement, se calma d’un coup. Tout était paisible ; la lune faisait scintiller chaque flocons de neige, chaque cristaux de gel. Ceux qui était dehors étaient émerveillés de tant de beauté.

On voyait au loin les prémisses d’un lever de soleil. C’est alors qu’il se produisit la plus incroyable et la plus belle des naissances. Une merveilleuse petite fille naquit au moment même où le soleil s’élevait dans le ciel. La tempête ayant totalement disparu et les nuages s’étant éloignés, un soleil d’une brillance incroyable darda ses rayons sur la terre entière et sur le petit village, un soleil comme il n’y en avait pas eu depuis bien longtemps.

Les villageois qui étaient encore dans leur maison en sortirent tous pour voir ce prodige alors que dans le même temps, les cris puissants d’un nouveau-né se firent entendre, puis des acclamations de joie fusèrent dans la maison du Dagda.

Dagda sortit devant sa maison, tenant dans ses bras un petit paquet emmailloté d’où n’apparaissait qu’une touffe de cheveux resplendissants couleur de soleil ! Il brandit son bébé à bout de bras alors que les rayons du soleil rejoignaient la chevelure de son enfant magnifique. Le linge qui recouvrait le bébé tomba des bras du Dagda, découvrant la plus jolie petite fille qui soit, baignée par les rayons du soleil, et irradiant une douce, mais intense, lumière. Et là où la lumière émanant de la douce enfant parvenait, la neige se dissipait et apparaissaient des petites fleurs et des trèfles.

Devant ce prodige, la foule assemblée chanta des louanges et poussa des cris de joie, car, maintenant, dans le coeur de tous régnaient l’espoir d’un renouveau et la chaleur de l’amour. Toute ombre avait été dissipée des esprits. Pour commémorer ce jour, désormais, à chaque lune des tempêtes, la naissance de cette enfant de lumière et de ses dons seraient célébrés.

Son père et sa mère la nommèrent Brigit. En son honneur, des femmes décidèrent d’entretenir perpétuellement un feu et des sources lui furent consacrées, car Brigit avait parmi ses dons celui d’être une grande guérisseuse.

Elle apprit aux gens à prendre soin d’eux, à se servir des herbes pour se soigner, mais aussi à se servir du feu pour façonner des objets, pour forger ; par son amour éclatant, elle leur inspira de nombreuses poésies et chansons.

Son feu, étincelle de vie, et son eau guérisseuse sont dans le coeur de chacun.

Elle était tellement bonne et bienveillante que sa mémoire nous est parvenue jusqu’à aujourd’hui !

 
02._celtic_woman_may_it_be
Le visage de la Déesse lors de Beltane
Vign_5c673ef796bb8e12081bb9be7a6a1539
 

Brigit est la déesse qui a survécu à l’attaque du christianisme. Elle n’a pas été transformée en démon comme bien d’autres Déesses. Si grand était l’amour des Irlandais pour cette déité, qu’ils ont retenu toutes Ses caractéristiques en tant que sainte chrétienne ! Ils ne pouvaient rien recevoir du christianisme s’ils ne pouvaient garder Brigit. Alors l’Église catholique n’a pas eu d’autre choix que de faire d’Elle une sainte. C’est une triple Déesse. C’est dans ce triple aspect de la Déesse que les chrétiens ont puisé l’idée de la Trinité. Le trèfle à trois feuilles a été originellement des « Trois Mères », aussi bien que les trois phases de la Lune sont Ses symboles. Elle partage quelques attributs avec l’ancienne triple Déesse grecque Hécate. Il y a aussi une sainte Bridget suédoise. La notoriété de Brigit s’est étendue au loin. Même aussi loin qu’Haïti dans les cœurs des Irlandais et des Écossais exilés, employés comme serviteurs. De fait, elle est passée par une radicale transformation, et sa cousine éloignée Maman Brigitte lui ressemble peu, étant plus une déesse de la vengeance. Malgré cela, elle a gardé les aspects de guérisseuse, appelée pour soigner ceux aux portes de la mort.

Brigit est connue sous des noms variés, Brigit étant la forme la plus ancienne. Les variations du nom sont : Brighid, Bride (écossais), Brid, Bridget, Brigantia (anglais), Brigan, Brigindo (gaulois) et Brigandu. Son nom dérivé de son adoration par les pré-chrétiens Brigantes, qui l’honoraient comme Junon, Reine du Ciel.

C’est au 18eme siècle que, sa flamme sacrée, qui était entretenue, d’abord, par des prêtresses, l’a été plus tard, par des nonnes, quand le lieu saint devint un couvent, à Kildare, Irlande. Ces dix-neuf prêtresses vierges étaient appelées Filles de la Flamme. Aucun homme n’était autorisé à leur côté. De fait, ces femmes recevaient ce qui leur était nécessaire d’autres femmes du village, donc elles n’avaient pas besoin d’avoir affaire à des hommes. Cette règle sans hommes exaspérait l’Église catholique. Parce qu’elles ne voulaient pas se soumettre à l’inspection d’un prêtre, l’évêque ordonna l’extinction de la flamme sacrée. Même alors, Brigit resta la plus populaire parmi les saints d’Irlande. Et en 1993, les sœurs brigidines d’Irlande rallumèrent sa flamme à Kildare.

Les triples aspects de Brigit sont l’Inspiration, l’Art de la Forge, et la Guérison. En tant que Déesse de l’Inspiration, elle bénit la poésie, la créativité, la prophétie et les arts. Elle a même été estimée comme déité patronne du langage, ayant inspiré l’alphabet. En tant que Déesse de la Forge, elle bénit les forgerons, les joailliers, et autres artisans du monde domestique. En tant que Déesse de la Guérison, elle bénit les guérisons physiques et spirituelles, la fertilité des champs, la fécondité du bétail et l’Art des sage-femmes.

Imbolc, la fête du printemps celtique, honore Brigit. Les Druides appellent ce jour sacré Oimelc, ce qui signifie « lait de brebis ». Se tenant le 1er ou 2 février, il célèbre la naissance et le renouvellement des moutons et des chèvres. Après la christianisation, la version de la Chandeleur implique aussi des rituels et des célébrations plus élaborés.

Ce jour là, beaucoup de foyers irlandais sont protégés par une croix de Sainte Brigitte, toujours faite dans l’urgence, comme dans des jours de vieillesse. Beaucoup de fables entourent la déesse/sainte Brigit. L’une d’elle dit qu’où elle aille, les fleurs poussent sous ses pieds. Une autre fable concerne son manteau. Sainte Brigitte demanda au roi pour le site de Kildare un comté appelé Curragh, une vaste terre où les moutons paissent en grands troupeaux, et où se déroulent des courses de chevaux, pour son couvent. Le roi refusa. Elle dit alors qu’elle serait satisfaite s’il lui donnait la terre que son manteau pourrait couvrir. Le roi accepta facilement. Mais, quand le manteau fut jeté à terre, il grandit et grandit jusqu’à couvrir toute l’étendue de Curragh. Il semblait qu’il couvrirait toute l’Irlande !

Son manteau magique est loué dans les poèmes et proverbes :

 » A Bhrigid, scar os mo chionn
Do bhrat fionn dom anacal

Oh Brigid étend au dessus de ma tête
L’éclat de ton manteau pour me protéger

Les Irlandais mettent leurs amis, « fd bhrat Bhrigide », « sous le manteau de Brigid ». Pussiez-vous être en sécurité et au chaud « sous le manteau de Brigid « .

Soyez Bénis !

 
Vign_f9d95b058980b33f8aa67af5d793a552
 

For several years, as the Wheel of the Year turned toward Imbolc, I found myself experiencing a rather unsettling ambivalence.   Upon closer examination, I realized that the ambivalence stemmed from the fact that I did not really feel any meaningful connection to the Sabbat.  While I had attended many lovely rituals celebrating the season, I came out of all of those rituals feeling strangely empty.  I had participated in ritual experiences ranging from making Brigid’s crosses to composing poetry to churning butter, but none of those ritual experiences held any kind of deep resonance for me.  Was the problem with the rituals, with the Sabbat or with me?  Was there a problem at all, or should I simply accept the fact that Imbolc was not my favorite Sabbat and just move on, eagerly anticipating celebrating the Sabbats that I loved?

I should mention that when I first started a serious study of witchcraft, I focused on the Celtic pantheon.  As my ancestry is overwhelmingly Welsh, Irish and English, the Celtic pantheon seemed like the way to go.  One of my early teachers told me that it was best to work with Gods and Goddesses that had been worshipped by my ancestors, so I figured that the Celtic pantheon was literally in my blood.  Hours of research, prayer and meditation later, I discovered that was not really the case.  Working with the Celtic pantheon, I was aware of a connection to the divine, but it felt very faint and distant, like I was at the back of an amphitheater and the Gods and Goddesses were on stage, but so far from me that I could barely make them out or hear what they were saying.   Then I started working with the Egyptian pantheon and it was like the Gods and Goddess came into my living room, put their feet up on my furniture and started giving me deeply personal guidance and advice, but that is the subject of another article.  I mention this because in so many ways, Imbolc is Brigid’s Sabbat and because I did not have a strong personal relationship with her, I found it hard to have a personal relationship with Imbolc.

After wasting some time feeling unnecessarily guilty about my Imbolc ambivalence, it finally dawned on me that witchcraft is not a path that focuses on guilt or on finding one right way of believing that works for everybody.  While Brigid really is a lovely Goddess (and if you want to work with her, you will find a number of books and articles available help you build your relationship with her), this article is for those pagans who are looking for other ways to connect to Imbolc.  Paganism is not a spiritual path conducive to simply going through the motions.   Many people come to paganism after leaving religions that did not feed their souls.  If more traditional Imbolc celebrations are not speaking to you in a meaningful and personal way, I challenge you to find a way to make this Sabbat an occasion that you can truly celebrate in your heart and soul.  Each Sabbat on the Wheel of the Year has its own special power and magic; it is up to you to find where that lies for you.

To discover where the magic of Imbolc lay for me, I started by asking myself what I noticed going on in my environment at that time of the year.  When I thought of it in those terms, my answer became obvious.  What I most noticed by the start of February had absolutely nothing to do with lactating ewes.  What became apparent to me was that the days were noticeably longer.  It was no longer pitch dark when I left work at the end of the day.  The fact that I could still see some light made me feel much less tired as I headed home.  Yule might herald the return of the light, but Imbolc was when I noticed that return as I went about my daily life.  With this starting point, I found an Egyptian ritual that celebrates the triumph of the growing strength of Ra and the blessing of Nut in The Book of Egyptian Ritual:  Simple Rites and Blessings for Every Day by Jocelyn Almond and Keith Seddon.   I modified this ritual to meet my needs and now every year I eagerly look forward to Imbolc and the chance to celebrate the growing power of Ra, my patron God.  

You have a number of paths open to you if you are trying to find a way to make Imbolc more meaningful for you.  Look at the natural world around you and see what you notice about the beginning of February.  If you are working with a particular pantheon, do some research to see what festival days might be occurring at this time of year or what particular deities embody the energy you associate with Imbolc.  If you do any shamanic journeying, take a journey to meet with the spirit of Imbolc or to meet a guide, guardian, power animal or deity who is willing to help you build a more meaningful relationship to the Sabbat.  If tarot sings to your soul, write a tarot Imbolc rite.  Remember that as your own priest or priestess, you already know what resonates with your soul.  By focusing on what is already spiritually meaningful to you and looking to see how you can connect that with Imbolc, you can find a deeply personal and meaningful way to make this Sabbat a true celebration.

This year, I am happy in the knowledge that I can first attend an open public ritual and truly appreciate the community and the beauty of a traditional Imbolc ritual that honors Brigid, then attend ritual with my eclectic coven where I will likely find something to give me a different perspective on the Sabbat, then finally I can hold my own personal Imbolc rite in honor of Ra.  By celebrating Imbolc in all of these different ways, I can create a meaningful connection with the Sabbat and with the Wheel of the Year that speaks to my soul.  If you put some time and effort into finding how Imbolc sings to your soul, you will be rewarded by experiencing a new depth of meaning and connection to the Sabbat.

By Emily Jones

Proposition d'activités
Vign_56ead8a70979353f5638dfdf525de70a
 

  Allumez une bougie blanche à chaque fenêtre, allumée une à une à partir du coucher du soleil, tout en récitant cette petite prière à chaque bougie: « Puisse la lumière qui s'en revient apporter sagesse et paix dans ma maison ».

 

- Le rapport au nettoyage de printemps est également important, c'est pourquoi l'on place un balai devant notre porte. Ce nettoyage et aussi bien physique que spirituel.

 

- C'est l'époque idéale pour semer de nouvelles graines, de consacrer les outils du jardin.

 

- Vous pouvez également brûler les branches des plantes que vous avez utilisées à Yule.

 

- Etant donné qu'il s'agit d'une période de recommencement et de renouvellement, vous pouvez également consacrer et purifier vos outils à nouveau si vous en ressentez le besoin.

 

- Aller découvrir les premiers signes du printemps dans la forêt.

 

- Faire ou décorer des chandelles.

 

- Faire le vide dans vos herbes et vous débarrasser de celles qui ont plus d'un an.

 

- Acheter un bloc de sel pour oiseaux et le laisser dans un arbre.

 

- Faire le vide dans vos vêtements (le faire faire aux enfants aussi) pour le donner à une œuvre de charité...

 

- Prendre un bain des premiers rayons du soleil.

 

- S'il neige ou gèle, récoltez le matin d'Imbolc un peu de neige ou de glace pour le faire fondre dans une petite fiole. Sinon ramassez l'eau de la rosée. Cette eau pourra être utilisée lors du rituel de purification ou de lustration d'Imbolc.

 

 

 
karin-nobbs-des-doigts-de-fee
 
Recettes de l'imbolc
Vign_KBn4olknovYxg7WryBMEXyk03zI
 

Pain d'Irlande.

Ingrédients :

 * 100g de sucre en poudre.

* 10g de sel.

* 1 sachet de levure chimique.

* 50g de beurre.

* 25cl de lait.

* 150g farine de blé.

* 150g de farine pour brioche.

* 200g de farine pour pain campagnard.

 

Préparation :

Faites fondre le beurre, battez-le ensuite avec le sel, le sucre et la levure.

A côté, mélangez les farines et ajoutez ce mélange dans un saladier.

Travaillez le tout quelques minutes.

Ajoutez les 2/3 de lait, malaxez quelques instants puis terminez le tout avec 1/3 de lait restant.

Travaillez le tout jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte.

Posez la boule de pâte en lui donnant une forme allongée à l'aide d'une spatule.

Fendez profondément le pain en surface à l'aide d'une lame affilée.

Dorez avec le lait jusqu'à l'obtention d'une surface presque lisse.

Faites cuire à thermostat 5 / 6 (180°C) pendant 70 minutes.

Après cuisson, posez-le sur une voilette.

 
 
04_celtic_woman_my_lagan_love
 
Vign_ac8697a47bf0e8552e430e8fefa8dfc8fd8ea909v2_hq
 

COOKIES DE LUNE D’IMBOLC :

Ingrédients : (pour 60 cookies)

1 tasse (220 g) de beurre ou de margarine ramollis

1 tasse + 1/4 (250 g) de sucre en poudre

2 cuillères à café de zeste de citron râpé

1/4 de cuillère à café de sel

1 tasse + 1/3 (185 g) de farine

1 tasse + 1/2 (340 g) noix broyées

1 cuillère à café de vanille ou d’extrait de menthe

Glaçage : 2 tasses (445 g) de sucre glace tamisé

1 cuillère à café d’extrait de vanille

2 cuillères à soupe + 1/2 d’eau

 

Préparation :

Préchauffez le four à 190°C.

Dans un saladier mélangez le beurre, le sucre et l’extrait de vanille pour donner une crème moelleuse et légère.

Séparément, mélangez le zeste de citron, le sel, la farine et les noix dans un grand bol.

Mélangez les deux mixtures jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement mariées. Couvrez et laissez reposer pendant au moins deux heures.

 Quand le repos est terminé, faites une plaque de 25 centimètres d’épaisseur avec la pâte et coupez la avec un petit moule en forme de croissant.

Si vous n’en trouvez pas essayez de faire le même dessin avec d’autres moules.

Ensuite, faites une autre plaque avec ce qui reste et recommencez. Espacez les cookies d’1,25 centimètre quand vous les placerez sur une plaque sans graisse pendant 8 à 10 minutes au four.

 

Une fois cuits laissez les reposer 5 minutes, répandez le glaçage (mélangez le sucre glace, la vanille, l’eau et s’il est trop épais, ajouter de l’eau) sur le dessus des cookies encore chauds.

 
Vign_biscuits-alareine1-300x225


Biscuits de la Reine

Ingrédients : (Pour 6 douzaines)
4 tasses de farine tamisée
1 tasse de sucre
1 cuillère à soupe de levure
¼ de cuillère à café de sel
1 tasse de matière grasse
2 œufs légèrement battus
½ tasse de lait
115 g de graines de sésame

Comment procéder : Graissez légèrement une plaque. Tamisez ensemble la farine, le sucre, la levure et le sel. Mélangez, ajoutez la matière grasse, les œufs et le lait. La pâte doit être molle, moelleuse, tendre. Mélangez soigneusement le tout ensemble. Coupez la pâte en petits morceaux et roulez-les avec la paume de la main, pour en faire des morceaux d'environ 2,5 cm de long. Aplatissez-les légèrement et roulez-les dans les graines de sésame. Mettez sur la plaque en les écartant chacun d'environ 7,5 cm. Enfournez à 190°C pendant 12 à 15 minutes ou jusqu'à qu'ils soient légèrement brun.
 
Vign_images

Beignets fleur d'oranger.

Ingrédients :

 500 gr de farine.
4 oeufs.
250 gr de beurre.
1/2 sachet de levure.
Sucre cristallisé.
Eau de fleur d'oranger.
Bain de friture.


Préparation :

 Mélanger bien tous les ingrédients sans le sucre pour former une boule qui repose dans un linge propre pendant 2 heures.
Étaler cette pâte au rouleau sur le plan afin d'obtenir une épaisseur d'environ 2 cm.
Couper de longues bandes étroites puis les tordre avant de les jeter dans un bain de friture bien chaud.
Déposer les beignets sur du papier absorbant puis les placer dans un plat.
Saupoudrer de sucre et d'eau de fleur d'oranger.

 

 
Vign_index

Crêpes multi saveurs

Ingrédients :

 

Pour la pâte :

250 gr de farine.
4 oeufs.
2 cuillerées à café de sucre.
1/2 litre de lait.
Un peu de beurre.
1 pincée de sel.


Pour la garniture :

Liqueurs et élixirs parfumés.
Crème fraîche.
Chocolat fondu.
Confitures.
Miel.


Préparation :

Bien mélanger la farine, le sel et le sucre puis ajouter le lait, les œufs battus et le beurre fondu.
Laisser reposer la pâte 2 heures au frais.
Faire cuire ensuite les crêpes à feu doux dans une poêle beurrée, à raison d'une louche de pâte chaque fois.
Faire sauter les crêpes pour les cuire des deux côtés.
Les conserver au chaud. Servir et laisser aux convives le soin de garnir leurs crêpes à leur guise.


Grand classique, mais que c’est bon !

 
 
05_celtic_woman_when_you_believe
 
Vign_creme-patissiere
 


Crème d’Imbolc.

Ingrédients :

* 1 l de lait.

* 4 gros œufs.

* Sel.

* 3/4 de tasse de sucre.

* De la vanille.

 

Préparation :

Faites chauffer sans bouillir le lait dans une casserole.

Battez parfaitement les œufs, en ajoutant le sel et le sucre.

Battez un peu du lait chaud dans les œufs, en remuant constamment.

Versez le mélange d'œufs dans le lait chaud, en remuant bien.

Amenez presque à ébullition doucement, jusqu'à que le mélange recouvre une cuiller en bois.

Retirez du feu et battez jusqu'à que cela refroidisse.

Ajoutez la vanille et laissez bien refroidir avant de servir.

 

 
Image du Blog papillondavril.centerblog.net
 
06_celtic_woman_the_new_ground_isle_of_hope,_isle_of_tears
 
Vign_eggnog-with-bourbon-and-rum
Egg Nog (lait de poule alcoolisé)

Ingrédients :

1 cuillère à soupe de sucre
½ verre de glaçons
1 œuf moyen
Un peu de whisky ou de rhum
½ tasse de lait (lait entier)
Un peu de muscade

Comment procéder : Mesurez un verre à vin de whisky ou rhum, ajoutez les autres ingrédients, remuez bien et passez le tout. Râpez un peu de muscade sur le dessus et servez tel quel.
 
Vign_vin_de_sureau
Vin de sureau


Ingrédients:


- 1,6 kg de baies de sureau mûres
- 5 litres d'eau bouillante
- 1,4 kg de sucre
- 500 gr de raisin de Corinthe
- 14 gr de gingembre en poudre
- 14 gr de racine de gingembre écrasée
- 6 clous de girofle
- 1 bâton de cannelle
- 1 citron coupé en tranches

Préparation:


Séparez les baies de leurs branches et recouvrez-les d'eau bouillante. Laissez-les dans l'eau pendant 24 heures.
Plus tard, écrasez-les bien avec une cuillère et passez le tout pour éliminer les déchets solides. Versez le liquide dans un récipient en faïence et ajoutez le sucre et les tranches de citron.
Faites bouillir le gingembre, les clous de girofle, la cannelle et les raisins de Corinthe dans un peu du liquide. Filtrez le liquide obtenu et ajoutez-le au reste du mélange, puis couvrez le vin pendant quelques jours.
Laissez-le un moment puis passez-le. Laissez-le à l'air pendant quelques semaines jusqu'à la fin de la fermentation.
Bouchez le récipient complètement et gardez-le pendant 6 mois puis mettez-le en bouteilles.

 
Vign_hydromel2
 

Hydromel sans alcool 

Ingrédients:

1 litre d'eau (eau de source de préférence) 
250ml de miel  
1 citron tranché 
1 cuillère à café de muscade 

 

Préparation:

Amener tous les ingrédients à ébullition dans un récipient non métallique. Ecumer le mélange avec une cuillère. 
Lorsqu'il ne se forme plus d’écume à la surface du liquide, ajouter les ingrédients suivants : 
1 pincée de sel 
jus d'un demi-citron 

Filtrer et refroidir. 

 

 
Vign_scones-irlandais
 - SCONES IRLANDAIS DE GRAND MERE :

Ingrédients :
450 gr. de farine
110 gr. de margarine
85 gr. de sucre
Un peu de lait
2 œufs
140 gr. de raisins secs
1 cuillère à café de levure chimique

Comment procéder :
Mélangez la farine te la margarine avec les doigts jusqu'à ce que le mélange soit fin, ajoutez le sucre, les raisins secs et la levure. Battez les œufs et ajoutez les. Versez assez de lait pour obtenir une pâte collante, poisseuse ( mais pas trop mouillé). Aplatissez au rouleau sur une planche farinée jusqu'à une épaisseur de 2.5 cm et découpez les scônes avec un emporte pièce. Mettez en 6 sur une tôle beurrée et mettez de l’œuf battu dessus. Enfournez pendant 15 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

 
Vign_truffes-au-bailey-s-et-crepes-dentelles_3979301-L
 - TRUFFES DE BAILEY'S - CREME IRLANDAISE :

Ingrédients :
1 tasse + 1/4 de Bailey's
1 cuillère à soupe de beurre
350 gr. de morceaux chocolat semi sucré
2 jaunes d'oeufs
1/4 de tasse de crème épaisse

Comment procéder :
Mélangez le chocolat, le Bailey's et la crème sur un feu très faible. Battez les jaunes, ajoutez les un par un, de façon à ce que le mélange épaississe. Fouettez en ajoutant le beurre. Refroidissez pendant plusieurs heures, ou toute une nuit jusqu'à que ce soit ferme. Faites des petites boules avec une cuillère à café. Roulez dans du sucre en poudre ou du cacao.

 
Vign_bf8a8936dd806bf62a073f8bbe372c78

Gâteau de mariage Wiccan

Recette de Gerina Dunwich

  • 1 tasse de beurre
  • 1 tasse de sucre
  • 1/2 tasse de miel
  • 5 oeufs
  • 2 tasses de farine
  • 2 cuillère à café écorce de citron râpée
  • 2-1/2 cuillère à café de jus de citron
  • 1 cuillère à café d’eau de rose
  • une pincée de basilic
  • 6 feuilles fraîches de géranium rose
  1. Dans un grand saladier, écrémez le beurre et le sucre pour obternir un pâte légère et douce.
  2. Ajoutez le miel et mélangez bien.
  3. Ajoutez les oeufs, un par un, en battant bien après chaque œuf.
  4. Ajoutez la farine petit à petit et mélangez complètement avec une grosse cuillère en bois.
  5. Remuez le tout avec l’écorce et le jus de citron, l’eau de rose et la pincée de basilic (herbe de l’amour).
  6. Tapissez le fond du moule à gâteau beurré avec les feuilles de Géranium et mettez-y la pâte.
  7. Faites cuire le gâteau dans un four préchauffé à 180°C pendant 1h15.
  8. Sortez-le du four une fois cuit et laissez le reposer 20 minutes avant de le démouler. Vous pouvez ajouter un glaçage ou saupoudrer de sucre avant de servir.

{Gerina Dunwich “Wicca Craft: The Modern Witch’s Book of Herbs, Magick, and Dreams”)

LE LEMBA
Vign_sanstitre5yu

Le Lemba est une pâtisserie elfique. La référence culte de cette galette des Elfes se trouve dans Le Seigneur des Anneaux, célèbre saga de Tolkien.

Le Lemba est le pain de voyage des Elfes. Sa forme est ronde et fine telle une galette. L’extérieur de la galette croustille sous son aspect doré, tandis que l’intérieur est fondante et est de couleur crème. Ils sont confectionnés à partir de farine, de miel, fleur d’oranger, d’amandes, (etc.). Ce mets est très nourrissant, et dispose de vertus énergisantes: on rapporte qu’il suffirait à un Humain d’ingurgiter un seul lemba pour avoir suffisamment de force pour parcourir une marche d’une journée.

Les Lembas ont l’avantage de se conserver très longtemps s’ils sont bien emballés et s’ils ne sont pas brisés. Les elfes les enveloppent généralement dans la feuille d’un arbre.

Selon les traditions elfiques, seule la Reine a la fonction d’offrir ou de garder le Lembas.

Il n’existe vraisemblablement aucune recette spécifique de cette galette. En effet, beaucoup se sont inspirés des informations et des descriptions fournis par Tolkien dans son oeuvre, pour en préparer quelques unes!


 
Vign_lembasbread8365b0_1_

Ingrédients : 

- 100g de miel

- 3 œufs

- 1 cuillère à café de zestes d’orange 

- 2 cuillères à café de fleur d oranger

- 30g d’amandes blanches

- 1/4 de tasse de beurre fondu

- 2 tasses de farine

- 1 moitié de pomme coupée en morceaux

- 1 pincée de sel

Etapes : 

1/ Mélangez les oeufs, le miel, le beurre, la fleur d’oranger et les morceaux de pommes et amandes dans un mixeur. Mixez pendant 3 minutes

2/Ajoutez une tasse de farine et mixer encore 1 minute

3/ Versez le tout dans un saladier

4/ Ajoutez la deuxième tasse de farine et le sel

5/ Fouettez jusqu’à un mélange homogène

6/ Disposez sur une plaque métallique farinée et huilé des morceaux pâtes en prenant soin de former de belles galettes, car n’oubliez pas que les lembas sont de formes régulières.

7/ Laissez cuire pendant 15 minutes à 200° jusqu’a ce que les lembas soient bien dorés. 

PS : vous pouvez également les cuire dans l’huile bien chaude d’une poêle.
 
Vign_18860538
 
Vign_imagepo
 
 
Vign_pratique
Afin de célebrer vos fêtes Celtique , vous trouverez tous ce qui vous est necessaire, dans ce merveilleux site . L'Atelier Terra Nostra .Cliquer sur la photo ou le lien au bas de la page . 


Bienvenue
Païenne passionnée de nature et de bien-être, je vous invite à découvrir des créations uniques et artisanales. Chamanisme, paganisme, celtisme et nature sont mes inspirations premières. La plupart de mes créations sont personnalisables et chaque pièce est unique. Aussi, si vous souhaitez acquérir un objet qui vous ressemble ou si vous avez des questions sur mes produits, n’hésitez pas à me contacter ! En vous souhaitant une bonne visite,
 
Avec passion, Yuna Minhaï
 
Vign_ea539adfd4a9a42b4beb5e8887cd3fa9
Activités
Vign_fb05f7f2e0027023084593cd82bfc9a2

Cadeaux pour Imbolc

Pourquoi ne pas offrir quelques cadeaux simples pour Imbolc?

La croix de Brigid est un cadeau tout trouvé. Si votre coven utilise certaines couleurs, vous pouvez les utiliser pour celle-ci. Une variété de couleurs est possible. Un cadeau basé sur l'amour est aussi possible. A l'approche de la Saint-Valentin, Aphrodite est mise à l'honneur. On peut notamment offrir des présents basés sur le miel, dans des pots décorés par exemple. Imbolc est également un festival de feu. Pour le retour du soleil, vous pouvez fabriquer et offrir des bougies, des huiles et des encens. Vous pouvez également décorer des bougies déjà achetées si vous ne savez pas les fabriquer. Le temps est également propice au nettoyage et à la purification. Les savons maison et les sels de bain feront de parfait cadeaux. N'hésitez pas à les décorer, les emballer, les tatouer... bref tout ce qui personnalisera votre présent. N'hésitez pas à y inclure des plantes séchées pour renforcer l'aspect purifiant du savon. Brigid étant la patronne des bardes et des poètes, les stylos, plumes, livres... sont tout à fait appropriés.

Fleurs et herbes
Vign_290px-Lilium_longiflorum

Angélique, basilic, bruyère, iris, myrrhe, violettes, lys blanc.

Couleurs
Vign_496903d162d92e0e2f66042c078e9254
Le Blanc, le vert, le rose,  etc.
PIERRE
Vign_amethyste-geode-pierre-brute-mineral-naturel-geode3-rogermineral
 

  Améthyste, Rubis, Onyx, Turquoise

Sabbats et esbats
Vign_celtic0

CÉRÉMONIE D'IMBOLC ( à faire le soir du 2 février)

Accessoires:
- Un dessin de flocon de neige ou une fleur blanche
- Une chandelle orange
- Une chandelle rose
- Une chandelle rouge
- Une grosse chandelle brune
- De l'huile de romarin
- De l'huile de cannelle
- De l'encens de myrrhe

Étapes:
1. Placer le dessin de flocon de neige ou la fleur blanche sur l'autel.
2. Tracer un cercle autour de l'autel.
3. Enduire la chandelle orange d'huile de romarin et de cannelle.
4. Allumer les chandelles brune, rose et rouge et l'encens de myrrhe en disant:

« Voici l'époque de la fête des flambeaux
ou chaque lampe brille et flamboie
pour saluer le Dieu qui renaît.
Je célèbre la Déesse et le Dieu
Sous sa chape de sommeil
toute la terre célèbre. »

5. Allumer la chandelle orange.
6. Tenir la chandelle devant soi en faisant lentement le tour du cercle dans le sens des aiguilles d'une montre. Puis dire:

L'hiver a tout recouvert. L'air est froid, enveloppé de gel est la terre.Mais toi, seigneur du soleil, Dieu cornu des animaux, de la nature sauvage,tu nais a nouveau en secret de la gracieuse Déesse Mère,maîtresse de toute fertilité.Je te salue, Dieu très grand !Salut a toi, sois le bienvenu !

7. S'arrêter devant l'autel.
8. Lever la bougie vers le ciel et garder le regard fixé sur la flamme.
9. Imaginer se faire imprégner de créativité, d'une énergie et d'une force nouvelle.

On pourra ensuite effectuer divers rituels liés à la célébration d'Imbolc comme les rituels de dédication, de consécration d'outils et de réussite professionnelle. Ces rituels seront amplifiés par la journée et par la cérémonie.

source: guide-magie-blanche.com

Eléments
Vign_air
Air
Planètes
Vign_1200px-Saturn_during_Equinox

Saturne et Uranus

Déités
Vign_4136f944e775b9e1b69bf271da5c45db

Dana, Brigith

Décoration
Vign_73a395d8e757dd12d34876716383e179

Disposez les 5 bougies correspondantes aux éléments en pentagramme (violet, rouge, bleue foncée, bleue claire ou jaune, marron ou verte)

Après une croix kabbalistique, et un renvoi à la terre, allumez le pentagramme de bougie et placez vous au centre, si ça ne vous est pas possible, placez y votre photo ou une brosse à cheveux.

Placez-y également vos offrandes ( cookies, biscuit, encens, fleure, couronne, croix de Brigid,…)

FABRICATION DE LA CROIX DE BRIGID

La croix de Brigid est fabriquer de paille de blé, d'herbe, de rousseaux ou de joncs de même longueur. De la ficelle pour attacher les bouts et une pince à linge pour tenir le milieu des pailles entrelacées pendant qu'on travaille.

Brideo'gas d'Imbolc

Les Brideo'gas de paille (qui sont en fait des petites poupées) sont crées à partir de paille d'avoine ou de blé et déposées dans des paniers, sur un lit de fleurs blanches. Les petites filles promènent alors leurs Brideo'gas de porte en porte, dans le but de recevoir un petit cadeau de la part de chaque foyer. Un peu plus tard, lors de la fête du Sabbat, les vieilles femmes du village confectionnaient des petites baguettes (baguettes de Priape) qu'elles jetaient au feu après les avoir utilisées (cf le même article dans la section Décoration et Bricolage). Le lendemain matin, elles examinaient les cendres de la cheminée pour voir si elles annonçaient de bons présages ou non.

Une autre tradition consistait à façonner des croix de Brighid, à partir de tiges de blé. Ces croix représentaient un symbole de protection et de prospérité pour l'année à venir et étaient accrochées aux portes des maisons. On sortait les cendres hors des maisons afin de rallumer un nouveau feu, et on plaçait le balai devant la maison pour symboliser le passage de l'ancienne année à la nouvelle. Enfin, on allumait des chandelles que l'on plaçait dans chacune des pièces de la maison pour honorer le retour du soleil.

pentagramme
Vign_821a55b6333d90c1fa1519713a35894a
 

Bougies nécessaires:

rouge pour le feu, bleu foncé pour l'eau, bleu clair pour l'air, et marron pour la terre, violette pour l'akkasha (éther).

A l'est, la bougie violette de l'akkasha,

puis suivant les branches d'une étoile à 5 branches, à la suite sur la même branche en bas à droite, la bougie rouge du feu,

puis de même avec l'air, l'eau, la terre.

Allumé la bougie de l'akkasha en premier, puis dans le sens des aiguilles d'une montre suivant le tracé donc rouge, bleu clair, bleu foncée, marron.

Il faut laisser les bougies brûler quelques minutes pour agir,

puis placez vous au centre de ce pentacle.

Encens
Vign_576842_116967178443888_881981330_n

 

Encens d'Imbolc :

Mélangez tout ces ingrédients.

  • 3 parts d'oliban
  • 2 parts de sang de dragon* ou d'estragon
  • 1 part de bois de santal
  • 1 part de cannelle
  • Quelques gouttes de vin rouge
  • Quelques pincées des premières fleurs sechées, comme la perce-neige.

* Le sang de dragon n'est pas, comme on pourrait le penser, une chose farfelue inventée par des sorcières Potterienne. Le sang de dragon  est une gomme résineuse provenant du fruit du rotang, et ce dernier pousse en Inde. En brûlant, elle dégage une agréable odeur balsamique, qui purifie.

Bonne célébration.

Carte tarot
Vign_m

Arcane 17 : L’étoile (symbole d’espoir)

 
Vign_1
 
Image du Blog 1986.centerblog.net
 
Vign_994ed33e3a03d27f78d0bc1813e5ba52
 
Rituels
Vign_527739_337721689634269_374076663_n

LE RITUEL

Nous débutons ce rituel par la purification de nos membres (passez de l'eau sur vos mains et vos pieds, pas besoin de prendre une douche, quelques gouttes peuvent suffire)

Nous purifions aussi nos corps subtils et notre esprit (passez de l'eau à l'extérieur de votre corps, dans la périphérie de votre aura, en visualisant la purification de l'ensemble. Pareil, la douche n'est pas forcément nécessaire)

Nous sommes prêt à à nous présenter tel que nous sommes, pour travailler sur nos énergies personnelles et celle de notre lieu de vie (ou célébration selon les volontés)

Nous célébrons, sous la pureté de la neige, le renouveau de la plante, le retour du souffle vital avec l'arrivée prochaine du printemps.

Nous sommes envahi par l'énergie vitale qui parcourt la Nature. Un courant profond par lequel nous nous laissons guider et avec lequel nous nous reconnectons (visualisez l'énergie qui remonte depuis vos pieds).

Nous profitons de ce renouveau pour entretenir la circulation des énergies de notre maison. Faisons entrer le vent, que la lumière rayonne, et que l'eau purifie tandis que la terre régénère en profondeur.

Cette énergie vitale qui monte de notre terre mère, en parcourant nos jambes et notre être (visualisez les énergies remonter des pieds à la tête), comme la sève revient dans les plantes:

Elle nous donne la force de voir les obstacles à surmonter pour la réussite et la progression de notre vie que ce soit spirituelle, mentale, émotionnelle ou physique.

Elle nous ancre à notre vie, en connexion avec Gaïa, nous faisant ressentir les premiers rayons de lumière et de soleil sur nos énergies, apportant le souffle de la connaissance, et le magnétisme de l'eau.

Elle nous décharge de nos scories et de nos déchets, sous la lumière de la lune et le soleil d'hiver.

Brigit la très Haute nous accompagne en ce jour de fécondité, de connaissance, de guérison. Brigit nous guide comme une mère, une sœur, une épouse pour aborder ce nouveau cycle. Sa lumière et sa protection nous aide à faire face aux épreuves que la vie nous impose.

(pour les hommes, évitez de faire ce passage entre * - *)

* - La lumière de la Lune nous éclaire, le principe féminin qui vit en chacun de nous s'éveille, se manifeste. Nous retrouvons l'harmonie de la Femme, magnétique et sensuelle, Yin et eau. Entre intuition, sensualité et amour maternel, la Femme que nous sommes s'équilibre, nous préparant au renouveau. - *

Nous célébrons la fécondité de la vie sous toutes ses formes, de la nature, comme la graine qui s'éveille. Nous espérons que cette fécondité nous accompagne pour ce renouveau à venir, nous apportant prospérité sur tout les plans et dans toutes les situations. Puissent les énergies du renouveau futur être source de réussite et régénération de nos projets, de notre année en cours.

Pour ceux qui ont besoin de se soigner, ou de s'équilibrer:

Nous demandons à Brigit de rétablir l'harmonie dans notre corps, de lever les maladies, les faiblesses et les blessures, que nos corps cicatrisent, se régénèrent, que la santé nous accompagne.

Que nos corps subtils comme notre corps physique retrouvent l'harmonie: parfaite circulation des énergies dans l'ensemble de notre être connecté et relié à l'univers, entre terre et ciel.

Nous prenons aussi conscience de nous-même, notre globalité, notre lien à tout ce qui nous unit aux autres en ce jour.

Nous demandons à Brigit de nous aider à comprendre l'origine de ces problèmes de santé pour nous permettre de nous soigner et de renouveler nos vies par son souffle vitale. Que cette compréhension nous parvienne par le rêve, la pensée, l'idée, la suggestion, nous sommes ouvert à cette réponse, prêt à changer et lever nos entraves. Et que son souffle nous envahisse, nous régénère profondément et sur tous les plans (causal, mental, astral, physique).

Nous partageons cette joie d'être ensemble en ce jour, en échangeant (symboliquement, ça peut être avec les membres d'équinox) notre verre avec nos voisins (une boisson chaude et lactée avec miel ou cannelle, proposer à droite d'abord, puis à gauche). Purifiant là aussi nos relations aux autres, vidées des non-dits, des rapports conflictuels ou non-enrichissants.

Nous profitons de ce jour pour bénir nos instruments de lumière (bougie, lampe... à présenter devant soit) que ces lumières soient pures et nous éclairent dès que s'en ressent le besoin.

Que cette lumière détruise toute obscurité, et nous accompagne dans nos moments magiques.

Nous clôturons ainsi ce rituel, nous remercions chacune des entités qui ont pu nous accompagner, même si nous ne les avons pas perçu, ainsi que chacune des énergies qui nous ont aidés.

APRÈS LE RITUEL

Ne pas oublier de prendre le temps de manger un morceau pour concrétiser les énergies. Idéalement sur celui-ci, ce qui se rapporte aux graines.

Dans cette notion idéale, vous pouvez aussi planter des graines ce soir là, une forme de concrétisation des énergies qui vous suivrons jusqu'aux futurs rituels de cette année.

A faire le soir, la nuit tombée et à la levée de la lune de préférence. 21h en somme, le 1er février au soir comme à chaque fois pour ceux qui veulent le faire de façon commune.

 
Image du Blog 1986.centerblog.net
imbolc
Vign_3436f9e4c73c584e11347cf3bdd4ab76


Prière d’Imbolc :

 

« Gloire à toi, Déesse Mère,
En ce jour de fête de la lumière !
Gloire à toi, Dieu père,
En ce jour de festival du feu !
Le printemps arrive
Et l’hiver se retire doucement.
L’obscurité laisse la place à la lumière,
Et du silence de mort, du froid,
Je renais grâce à votre amour chaleureux.
Les bénédictions que j’ai reçues, sont infinies.
Je vous remercie pour toutes celles-ci.
Puissiez-vous m’accompagner
Tous les jours de ma vie.
Ainsi soit-il
 »


 
Image du Blog maya73.centerblog.net
 
Vign_56ead8a70979353f5638dfdf525de70a

C’est Imbolc

C’est Imbolc – matrice de ténèbres,

Sens le pouls de la terre mère

Le rythme de son tissage,

qui fouette les graines pour qu’elles germent.

Le temps des nouveaux commencements,

Les nouveaux bourgeons, pas encore éclos,

Font monter la sève dorée de la vie,

Depuis les profondeurs boueuses.

Gardien des endroits enfouis,

Tu apportes le don de la vie,

Ta chanson vit dans nos coeurs,

Ta chanson est ce que nous chantons.

Temps de transformation,

Toi qui éveilles le printemps,

Puisse ta chanson durer jusqu’en mai,

Cette chanson, nos cœurs vont la chanter.

Temps de grand potentiel,

Nous nous tenons dans la lumière de l’aube printanière,

Tu illumines notre horizon,

Et tu nous apportes le crépuscule du printemps.

Les jours sombres sont derrière nous,

Apporte nous l’année qui vient,

Puisse ta chanson tisser notre chemin,

Et le miroir de vérité être clair.

Gardien des endroits enfouis,

Tu apportes le don de la vie,

Ta chanson vit dans nos cœurs,

Ta chanson est ce qu’ils chantent…

 Copyright George Nicholas

Traduit et adapté de l’anglais par Iridesce.
 
Image du Blog maya73.centerblog.net
 
Image du Blog maya73.centerblog.net
 
Image du Blog maya73.centerblog.net
 
Vign_beltaine7

 


Remerciement à la Terre-mère

Grande Terre-Mère!
Nous vous offrons un éloge aujourd'hui
et demandons votre bénédiction.
Tandis qu'au printemps
 les semences éclosent
et que l'herbe pousse
et que les vents soufflent
 avec douceur
et que les rivières coulent
et que le soleil brille
sur nos terres,
nous vous rendons grâce
 pour vos bénédictions
et vos cadeaux de la vie, 
chaque année au printemps.

 
Vign_1725952880_small
 
 
Vign_d5052e4b1bfbc9dffb70a2d5353530a1--st-brigid-celtic-goddess

Brigitte bénie viens-t’en à nous

Brigitte bénie viens-t’en à nous
Bénis cette maison et tous les nôtres
Bénis cette maison et tous les nôtres
Protège cette maison et tous ceux qui y résident

Brigitte bénie viens-t’en dans ton lit
Avec au coeur une gemme et sur ton front une couronne
Eveille le feu dans nos âmes
Eveille le feu qui nous rend complets

Brigitte bénie, reine du feu
Aide-nous à manifester notre désir
Puissions-nous susciter tout ce qui est bel et bon
Puissions-nous donner naissance à nos rêves en temps voulu

Brigitte bénie viens-t’en à nous
Bénis cette maison et tous les nôtres
Par la source de Lumière Infinie
Ravive la flamme de nos esprits cette nuit

Brigitte bénie viens-t’en dans ton lit
Avec au coeur une gemme et sur ton front une couronne
Eveille le feu dans nos âmes
Eveille le feu qui nous rend complets

Brigitte bénie, reine du feu
Aide-nous à manifester notre désir
Puissions-nous susciter tout ce qui est bel et bon
Puissions-nous donner naissance à nos rêves en temps voulu

Brigitte bénie viens-t’en à nous
Bénis cette maison et tous les nôtres
Par la source de Lumière Infinie
Ravive la flamme de nos esprits cette nuit

Lisa Thiel

Traduit et adapté de l’anglais par Iridesce

 
Vign_27d69ff85bbd9861e557cbe2e1363324

Femme bénie viens à moi

Femme bénie viens à moi
Femme des Feux
Femme de Poésie
Femme bénie viens à moi
Femme de Guérison
Femme aux Manières Habiles

Femme bénie du pays
Guide mon cœur et guide ma main
Femme bénie des cours d’eau
Guide mon âme et guide mes rêves
Femme bénie viens à moi
Femme des Feux
Femme de Poésie

Femme bénie viens à moi
Femme de Guérison
Femme aux Habiles Manières.
Femme bénie des collines
Guéris toutes les blessures et guéris tous les maux
Femme bénie de la flamme
Eveille-moi pour un renouveau.

Lisa Thiel

Traduit et adapté de l’anglais par Iridesce

 
Loreena_McKennitt_Huron_Beltane_Fire_Dance
 
 
Beltaine_Beltaine
 
Gwenael_Kerleo_A_Beltane_Night
 
Vign_293132_10151129792748188_2002376966_n
 

"Allumez votre bougie. Fixez la flamme pendant quelques instants, puis fermez les yeux. Vous verrez encore l'image de la flamme à l'intérieur de vos paupières. Imaginez maintenant qu'elle devient de plus en plus éclatante, et visualisez-vous vous-même dans un lieu rempli de lumière d'or rouge des flammes bondissantes... Imaginez, en fait, que vous êtes à l'entrée d'une forge dans une forêt, où un feu dévorant rugit, et que devant se tient une femme. Ses cheveux épais, auburn, sont tirés en arrière, mais quelques mèches ondulent autour de son visage. Elle est vêtue de vert foncé, les manches relevées jusqu'aux coudes, révélant des bras blancs et forts. Brigit, car, bien sûr, il s'agit d'elle, se tient au-dessus d'une grande enclume, martelant une plaque de bronze miroitant avec un grand marteau... Elle finit par lever les yeux, et elle vous sourit chaleureusement. Elle a fini sa création, et la tient à la lumière du feu pour que vous voyiez. Quand vous la regardez, elle semble continuellement change de forme: d'abord, on dirait une feuille, puis un globe... et maintenant, elle est devenue une étoile. Brigit émet un rire profond, musical, et lance l'étoile en l'air, où elle navigue dans le ciel nocturne et prend sa place parmi les constellations brillantes...

 
Vign_66e62bf841f7de22e6df5101402c0444

Et maintenant Brigit se tourne vers vous et demande: Qu'êtes-vous venu ici créer?... Vous lui dites voter vision, qu'elle soit grande ou petite, personnelle, ou concernant la communauté... et elle vous fait signe de regarder le feu. Quand vous regardez dans les flammes, les images se mettent en mouvement, et vous vous voyez au travail, plein d'enthousiasme et de passion tandis que vous faites de votre vision une réalité... Vous et votre création êtes entourés et pénétrés de la lumière dorée de l'inspiration. Brigit est là, aussi, vous regardant avec amour tandis que vous travaillez, vous encourageant et vous emplissant de confiance et de créativité... Si le doute ou la peur apparaît, voyez Brigit qui vous enveloppe de son manteau protecteur : un habit chaud et doux de verdure, qui vous donne un sentiment de sécurité et d'inviolabilité... Maintenant, visualisez-vous avec votre vision devenue réalité, éprouvant un sentiment d'accomplissement et de fierté... Remerciez Brigit de vous avoir montré cette vision, et demandez-lui de vous dire quelle est la première démarche à faire pour réalise... Quand vous avez fini la conversation avec elle, voyez la forge éclairée soudain d'une lumière plus vive, de façon que toutes les formes, y compris celles de Brigit elle-même, se fondent en un épanchement de lumière dorée... Et maintenant, voyez que la lumière est seulement la flamme de la bougie qui se réfléchit dans vos paupières... Revenez lentement dans la pièce... Ouvrez les yeux, et écrivez ce qu'elle a suggéré. Au cours des semaines suivantes, invoquez Brigit pour qu'elle vous aide à garder votre inspiration allumée."

Ces méditations sont extraites du livre "Vivre la Tradition Celtique au fil des saisons" par Mara Freeman.

 
Vign_c66dcb158f601b4b1641f946b08558ec
WELCOME IN MY WORLD
Créer un site avec WebSelf