LA FÉE MORGAN et SON MONDE
FILLE DE DANA
CELTIK IRISH LEGEND
search_left
 
Image du Blog bullies.centerblog.net
 
Vous venez de pénétrer dans la bibliothèque des fées . Tous est calme et serein .
 Ici les auteurs sont Rois ...
Je choisis un livre, parmi tous ceux qui sont alignés sur les grandes étagères de cette clairière magique  ... 
appuyée contre un grand chêne, entourée d'elfes , de fées, de lutins ...
 accompagnée par la douce mélodie des oiseaux ...Je lis ... 
Ici , les livres ont été choisi par les êtres magiques . 
 Chaque ouvrage est spécial .
 Les auteurs sont des amis et nous tenons à vous les présenter.
 Au fur et à mesure du temps ,
 de nouveaux livres apparaîtront et viendront compléter cette merveilleuse bibliothèque . 
C'est une invitation a l'évasion, au rêve , à la détente .
 Alors , amis voyageurs , faites une petite pause, prenez le temps de feuilleter quelques pages ...
Des liens vous permettrons de pouvoir vous procurez ces livres ...
Vign_theoidlibrarian
En avant première
Vign_12764628_1680666265525003_7252222591662170277_o

Grande fierté pour les éditions du halage : Cathares, le dernier roman de Sandrine Biyi, est sorti. Le voici ! Nous en sommes très fiers...Il est beau et l'histoire est magnifique. Vous y découvrirez que les croisades anti cathares ont eu lieu aussi chez nos voisins de l'Agenais mais vous y découvrirez surtout, au travers de la vie de ces cathares, des gens étonnamment modernes dans leur façon d'appréhender la question du rapport au pouvoir, du rôle des femmes et du sens de la vie. Encore une fois, Sandrine Biyi, par le biais de ses histoires du Moyen Age, fidèlement adossées à la grande Histoire, nous invite à éclairer notre présent. Merci à elle.

Vous trouverez la biographie de Sandrine Biyi, en descendant sur l' étagère plus en bas  de la bibliothèque avec ses 5 tomes de la Dame de la Sauve .

Le Grand Livre des Esprits de la Nature
Vign_couvertureespritsnature
Le Grand Livre des Esprits de la Nature
Fées, elfes, lutins, faunes, sirènes, pixies, dryades
et autres créatures des forêts, montagnes, rivières, océans et jardins.
Ce livre sur les Esprits de la Nature est le résultat de trois années de recherche. Son index comprend 1150 noms donnés aux esprits de la nature plus communément appelés fées, elfes, gnomes, lutins. Chacun de ces esprits est attaché à un territoire, une plante, un arbre, un cours d’eau. Le livre sur les Esprits de la Nature dresse un portrait des principales créatures, vous explique comment les attirer dans votre jardin ou, au contraire, comment s’en prémunir. Délicieusement illustré d’aquarelles originales et inédites, il se présente sous la forme d’un beau et grand volume à l’ancienne contenant un voyage autour du monde et de ses esprits liés à la nature que vous n’êtes pas près d’oublier.

A partir du 1er mai 2013:

- dans toutes les librairies de France, Belgique, Suisse, Québec

- sur Amazon.fr, Fnac.com et tous les sites de vente en ligne
 
 Le Grand Livre des Esprits de la Nature se prépare à une grande aventure !
Initialement annoncé aux éditions du Jardin des Marluzines, Le Grand Livre des Esprits de la Nature de Richard Ely et Frédérique Devos rejoint finalement la jolie maison de Guy Trédaniel qui lui assurera une plus large diffusion. Nous souhaitons un beau et grand voyage à ce livre rempli de fées, lutins, elfes du monde entier [...]

Un livre et un blog sur les esprits de la Nature, fées, elfes, dévas, faunes, nymphes, ondines. Bienvenue dans le monde des créatures et gardiens des bois, sources, océans, montagnes et jardins.

Cliquez sur le lien ci dessous " Esprits de la nature" pour visiter le blog.

Olivier Bernard
Vign_545604_214333832004926_20750734_n
La légende des Trois Pucelles 

Son premier livre est actuellement en cours d’impression.
Vous découvrirez donc sous peu « La légende des Trois Pucelles », histoire adaptée de la légende dauphinoise éponyme.
Le livre sera présenté lors du festival du « Printemps des légendes » à Monthermé les 14 et 15 avril 2012.
Plus d’informations dans les jours à venir…
 
 
 Olivier Bernard : Je suis né le 11 décembre 1987 à Grenoble. Petit, on me disait toujours dans la lune. Pour moi, j’avais plutôt la tête dans les étoiles, et je l’ai toujours d’ailleurs…Le monde de l’imaginaire était déjà présent à l’époque puisque je dessinais châteaux, magiciens et chevaliers. Mais c’est à 11 ans que je vais avoir une révélation lors de ma lecture de « Bilbo le hobbit » de J.R.R. Tolkien. A partir de là, les univers fantastiques deviennent ma principale source d’inspiration.Le dessin prend une place de plus en plus importante et je passe plus de temps au lycée à dessiner sur mes feuilles de cours qu’à prendre des notes… Enfin, je rencontre ma muse et l’illustration devient mon moteur de vie. Je travaille actuellement sur l’adaptation d’une légende dauphinoise: La légende des trois pucelles ”.
Vign_541124_218959488209027_1838528703_n
 
01__Prolog
 
Vign_524609_358524107585897_2106198231_n
 
10_Mehrnoush
LA DAME DE LA SAUVE
Vign_biyi_sauve
LA DAME DE LA SAUVE   De Sandrine Biyi .Pourquoi écrire ? Qu’est ce qui fait que certains d’entre nous ressentent le besoin d’écrire ? Un irrépressible désir d’écriture qui se traduit par de petits bouts de papier couverts de mots, des mots mis bout à bout qui sont autant de réflexions, de sujets d’histoires à raconter : vraies, inventées, enrichies par un imaginaire envahissant. Des mots qui avant d’être visibles sur le papier, ont mijotés dans  le cerveau, puis se sont mis en ligne, en quelque sorte en ordre de marche. Petits soldats soigneusement alignés sur des pages blanches abandonnant leur tiroir crânien capitonné, celui de leur gestation, pour vivre leur propre existence soit cachés en des lieux oubliés ensuite par leur auteur, soit au contraire partis à la conquête du monde, celui insatiable des lecteurs avides d’histoires en tous genres. Qu’est ce qui fait qu’un jour Sandrine Biyi s’est  lancé dans la grande aventure de l’écriture d’une œuvre romanesque, quasi monumentale puisqu’elle comprendra au moins cinq volumes, le troisième venant de sortir en librairie !L’auteure vivant en Entre-deux-Mers, nul doute qu’elle n’ai été envoûtée par les ruines les plus romantiques de notre région : celles de l’abbaye de La Sauve Majeure, pour avoir ressenti le besoin d’en faire le théâtre principal de son œuvre ; de revenir aux sources mêmes de la création de l’abbaye au 11ème siècle, de lui redonner vie en reconstituant le quotidien monastique.L’auteure étant une femme il est logique que le héros de cette saga soir une héroïne : Brunissende. Jeune femme, ô combien libre en ces temps du haut Moyen Age. 
 
Vign_1361930
 Médecin elle pratique une médecine douce aux accents orientaux, originellement enseignée par une mère musulmane dans un pays d’Orient : le pays natal de l’impétueuse.  Celle-ci va apporter sur cette rude terre de l’Entre-deux-Mers, encore envahie par la Silva Major[1], tous les parfums et raffinements d’une civilisation orientale alors à son apogée.La Dame de La Sauve est une œuvre où l’histoire et l’imaginaire se répondent,  où se croisent deux mondes : l’Orient et l’Occident, et qui débute en 1079 lors de la première croisade et se poursuit au fil du siècle suivant, de péripéties en rebondissements, tenant le lecteur, ou la lectrice en haleine. Le volume terminé on attend déjà avec impatience le suivant qui est en train de mûrir quelque part dans l’un des tiroirs capitonnés secrets de Sandrine Biyi.Cette dernière précise dans l’avertissement qui préface son ouvrage «  La datation des évènements qui forment la chaîne de cette histoire est exacte, dans la mesure des doutes des historiens. Sa trame quant à elle, est tissée au gré de l’imagination de l’auteur qui a pris quelques libertés avec l’environnement, les comportements et le langage de la société occidentale du ler quart du XIIème siècle, dont des pans entiers sont encore méconnus »
 
08-Lyansa
 
Vign_9782354520687FS
…Pour la partie historique, elle a reçu le concours de Monsieur Guitout, professeur d’histoire émérite de l’Université de Bordeaux3, a consulté le cartulaire de L’Abbaye de la Sauve et fait des recherches au sein de l’Institut du Monde arabe, pour le reste elle a puisé en ses ressources et a été vraisemblablement inspirée par son propre vécu.Repères. Sandrine Biyi réside bien dans l’Entre-deux-Mers, mère de trois enfants, elle exerce aussi la profession d’infirmière et malgré un emploi du temps que l’on imagine occupé, elle est passionnée d’histoire médiévale, plus particulièrement locale et ce qui n’est pas contradictoire elle est attirée également par le Maroc où elle va étudier régulièrement l’ethnomédecine et la phytothérapie, toutes choses qui expliquent la genèse du roman « La Dame de La Sauve »La Dame de La Sauve : tome 1 La croisade – 2011- Editions Vents salés   – Tome 2 Hersende – 2012- Editions Vents salés – Tome 3 Silva Major 1126 -2013.  Éditions Vents salés  3 rue Beaumartin à Mérignac tél.05.56.42.60.43 – les Éditions Vents salés font imprimer leurs livres et publications en France avec le label écologique « Imprim’Vert » –La Dame de La Sauve a obtenu en 2012 le Prix Saint Estèphe et le  Prix Lyon’s Club d’Aquitaine.La Dame de La Sauve tome 3 ( 388 pages) vient de sortir, en librairie au prix de 22 euros, à lire d’urgence en attendant la suite !..  
 
Vign_9782354520809

Poitiers, mars 1126. Brunissende devient l'épouse de Guillaume de Marsan. Le même jour Angus regagne La Sauve... Le miel des noces est très vite remplacé par le fiel de la jalousie et Brunissende rentre aux Aygues en compagnie de son père.

Mais le danger guette. Une contagion inconnue se répand, contraignant Angus à prendre la plus terrible des décisions tandis que Brunissende se bat à ses côtés. La situation se dégrade très vite. Malik poursuit son chemin vers l'Aquitaine afin de rejoindre celle qu'il aime. Le village de La Sauve et le château des Aygues vont lui réserver bien des surprises. L'abbaye affirme sa puissance, les destins se lient... irrémédiablement.

Ce quatrième volet permet de retrouver Brunissende des Aygues, médecin au caractère entier, qui se bat pour vivre comme elle l'entend. « Ce qui m'a frappée en premier, c'est sa jeunesse.

Et la petite tache rouge juste sous son sein gauche, qui avait coulé en nappe. Elle ne devait pas avoir plus de quinze ans. Ses cheveux roux mêlés de bardane sèche s'étalaient autour de sa tête en couronne... » « Malik n'écoutait plus. Il ne retenait qu'un nom. Toulouse. Il connaissait le nom de cette ville, combien de fois Philippe lui en avait-il parlé ? » « Des cris d'enthousiasme et de joie s'élevèrent et Brunissende n'entendit qu'eux, elle ne remarqua pas le silence de tous ceux qui n'étaient pas d'accord. »

 
Vign_9782354520908

Le duc d'Aquitaine Guillaume IX vient de mourir. Écrasé de douleur, Philippe se voit contraint d'honorer la promesse faite à son ami et doit partir pour Talmond. Brunissende rentre aux Aygues seule. Elle n'a pas revu Angus depuis l'automne et ignore qu'un grave danger la menace. D

énoncée pour magie, l'Église envoie un enquêteur à La Sauve pour l'entendre. Le retour de son époux va précipiter les événements. Les retrouvailles avec Guillaume de Marsan sont dramatiques et malgré toute l'aide qu'Angus lui apporte, elle ne peut échapper ni au procès de l'Église ni à la vengeance de la famille de Marsan.

Prête à tout pour protéger ceux qu'elle aime, Brunissende ira jusqu'au bout... «La peur qu'elle ressentait était ignoble. Elle était au pied du mur et allait affronter un homme qui ne venait que pour la détruire. Elle avait été dénoncée. Dénoncée pour quoi ? Exister simplement.» «Le chaos régnait autour de moi. Allongée dans les feuilles mortes, des mains sales me maintenaient fermement. J'avais cessé de me débattre. Je n'en avais plus la force.» «Fuir, partir encore ? Pourquoi ? Elle n'avait rien fait de mal, elle n'avait pas à fuir.

L'Aquitaine était sa terre maintenant, elle y avait ses racines, elle ne voulait pas recommencer ailleurs. Ah non ! Pourtant... Et si c'était le gage d'une nouvelle vie pleine de paix, comme elle y aspirait ?»

 
06-Sahhara
 
Vign_sandrine_biyi
Sandrine Biyi réside dans l'Entre-deux Mers où elle exerce en qualité d'infirmière.Mère de trois enfants et passionnée d'histoire médiévale locale, elle partage ses loisirs, sa curiosité et sa soif de connaissance entre l'abbaye de la Sauve et le Maroc, où elle étudie l'ethnomédecine et la phytothérapie.La croisade est le premier volet des aventures de la Dame de la Sauve...un roman historique qui nous ramène presque mille ans en arrière. Pour ce premier tome des Aventures de la Dame de la Sauve Sandrine Biyi a obtenu :- le Prix du Lions Club d'Aquitaine 2012- le Prix Saint-Estèphe 2012

Pour commander les livres ,
Editions Vents Salés
 7, rue Beaumartin 
33700 Mérignac
Tel 05 56 42 60 43 
Contact : editions.vents@free.fr
 
Commentaire des Etres Magiques :  

 Brunissende, l'héroïne ? Sandrine, l'auteur ? Pour un 
peu on se demanderait presque qui est « La Dame de 
La Sauve »… tant l'auteur,   nous parle avec fougue de sa passion 
pour l'histoire médiévale locale. Son écriture lui ressemble, imprégnée de notre monde , de nos croyances , elle voyage entre la féerie , l'histoire et le présent .. Une belle rencontre qui aura des suites .
Vign_319822_275741162520058_1873082510_n
KRISTOFF VALLA - Cœur de jade, Lame du dragon
Vign_kristoff-valla-coeur-jade-dragon
Coeur de Jade, Lame du dragon, Tome 1 : Le secret des masques

  Résumé :IIIe siècle avant J.C, en Chine

Dans un petit village des Royaumes Combattants pillé par des brigands, la jeune Su Yi voit sa famille massacrée sous ses yeux. Mais sa destinée n’est pas de finir prisonnière d’une bande de ruffians, car elle est porteuse d’une marque sacrée… Sauvée par le puissant dragon Dao Long, elle signe un pacte avec lui.

Désormais, sous le nom de Coeur de Jade, la fille du Dragon va parcourir les Royaumes en quête de vengeance.

Mais quelques années plus tard, des forces maléfiques menacent le pays : qui sont donc ces mystérieux inités de la secte des Masques ? Pour les contrer, Coeur de Jade doit renouer avec d’anciens compagnons de route, l’impétueux guerrier Xian et l’exorciste Trois Vérités, et affronter les fantômes de son passé...

Le Secret des Masques , Les Brumes du fleuve Jaune et L’Éclipse des Neuf Lunes composent la trilogie de Coeur de Jade, lame du dragon.

Dans une aventure digne de Tigre & Dragon, le trio vit des aventures épiques sur les chemins colorés de la Chine antique, au temps de Ying Zheng, le futur empereur Qin Shin Huang Di. 

Citation :

" Il se dégageait d'elle une impression de grâce, la souplesse d'une danseuse, le charme d'une courtisane._>>

 
Vign_tome-2
Cœur de Jade, Les Brumes des Sources Jaunes (tome 2) –

Il y a plus de 2 200 ans , en Chine… Tandis que les royaumes se déchirent, Coeur de Jade, Xian, Trois vérités et l’impétueuse Lune de Sang luttent contre la secte des Masques. Pour empêcher la résurgence du démon Shirgu, ils doivent aller là où aucun vivant n’est autorisé à pénétrer. Ils doivent traverser les royaumes des morts, affronter les périls des Sources jaunes… et espérer en réchapper.


- Citation :
<< La surface du miroir opaque commença à s'animer. Le voile de nuages se dissipait à vive allure. Leurs reflets à tous deux apparurent. Et ils virent. _>>
 
Vign_9782354501365_1_75
Coeur de jade , L'éclipse des neuf lunes TOME 3

La libération du démon Shiryu est désormais imminente. Est-ce la fin du temps des hommes, enlisés dans leurs rivalités et leurs intrigues de pouvoir ? Portée par la puissance de Dao Long, Coeur de Jade pourra-t-elle empêcher l’inéluctable ? Et surtout, quel sera le choix du clan des Neuf Lunes, ultime rempart face aux forces maléfiques, dont la reine nourrir d’inquiétantes et secrètes ambitions ?
 
 
Biographie : 

Né en 1970, Kristoff Valla est un passionné d’univers imaginaires et un auteur professionnel depuis plus de 10 ans. Professeur d’arts martiaux, c’est aussi un grand amateur d’histoire. Cœur de Jade, lame de dragon est son premier roman à destination des adolescents.

Kristoff Vala a le don de dépeindre des univers denses et fascinants. Que ce soit dans les années 20, la Scandinavie ancienne ou la Chine antique, il mêle avec talent Histoire et fantastique.

Il a écrit pour les jeux Qin, Kuro et Yggdrasill (aux éditions 7e Cercle), ainsi que de nombreux scénarios pour les magazines Casus Belli et Black Box. Il a également participé à Jouer avec l’Histoire, aux éditions Pinkerton Press, et a récemment collaboré à une mini-BD fantastique, à paraître dans le fanzine Non ?Si !. Il travaille actuellement à l’écriture d’un roman fantastique contemporain.

Il vit aujourd’hui dans le Sud-Ouest, entouré d’une famille formidable,

Prochainement sortie du Tome 4 de COEUR DE JADE .

Pour commander les trois premiers tomes , veuillez cliquer sur le lien ci-dessous ou sur la photo .
Vign_AVT_Kristoff-Valla_5165
 
Commentaire des êtres magiques

La Fantasy, ou comment faire franchir la porte dérobée menant du réel au merveilleux..
 Kristoff Valla n’est pas un débutant en la matière et nous invite ici à partager les aventures d’un groupe de héros plongé dans la Chine des Royaumes Combattants.
 Ce roman arrive à recréer l’ambiance des films de sabres japonais, dans un univers historique où les pouvoirs mystiques et démoniaques viennent pimenter la chose. Notre rencontre avec cet auteur n'est surement pas dù au hasard.

Vign_9b697e1c
Hautecour de Jo Fayolle
Vign_couverture-theodorafront-575x1024
Le projet de Jo Fayolle est simple, réunir plusieurs illustrateurs autour d’un livre pour en faire un livre humain transgénérationnel et transfratrie. Une histoire sans violence pour toute la famille. En réponse à la demande de l’auteur les illustrateurs , la correctrice , l’éditeur reverseront leur salaire à la Fondation des hôpitaux de Paris. Ainsi l’intégralité des bénéfices de l’ouvrage sera reversée à la cause des enfants malades.

Ce livre ne sera vendu que pour cette opération en édition limitée numérotée. Vente du 26 janvier au 12 février exclusivement.

18 illustrateurs ont répondu présents.
 
Vign_DSC_0005b
48 pages

21*29.7 cm

couverture cartonnée

4ème de couverture :

Maître Pelligrinni, grand Mage à Hautecour, a pris une grave décision : « Nous allons nous détacher de ce monde ! »
Mais auparavant, les villageois vont devoir combattre la méchante Prêtresse Salina et ses Cathalictiques ! 
Qui sont ces monstres qui répandent le Mal ? 
Où peut-on trouver le Lamionèse, ce métal magique si précieux qui pourra peut-être aider les aimables habitants de Hautecour ?
Venez faire la connaissance d’Edwyn, du monde des Elfes et du peuple des Nains, toujours prêts à aider leurs amis et la belle Catalina ! 
Un roman magique qui vous entraînera dans un monde féerique et sans aucune violence.

Prix 20 euros , frais de port 5 euros.
 
 Pour commander ce livre , veuillez cliquer sur le lien ci dessous " HAUTECOUR".
Merci à tous ceux qui par ce geste aideront ces enfants ....

 
Adiemus
LES CARNETS D'ENORAEN
Vign_404989_436309693085663_1305420409_n
Découvrez un petit monde qui virevolte entre les univers fantastiques, baroques et féeriques, en mélangeant les styles d'écriture et les techniques de dessin.
 
LES CARNETS D'ENOREN de LAETITIA ARNOULD
 
Synopsis

Dans un Pays où les enfants aux cheveux sombres sont maudits, deux jeunes Fous-Fuyants sont les seuls témoins de la renaissance du Squale, fils du Prince Skornañ et créature diabolique du Pays d’Enoraen…
Journaliste dans la cité de Farlight, Evgeñià Goh-Edson est la seule habitante d’Enoraen à croire en l’existence de ce terrible monstre qui sévit sur les réseaux de communication internationaux et provoque de plus en plus de catastrophes naturelles. Après la disparition inquiétante d’une Moire, Evgeñià va se lancer dans une quête insensée: celle de retrouver le Squale…
Parallèlement, quelque part sur Terre, Florent Delwenn, un jeune étudiant en Histoire de l’Art, va se retrouver par inadvertance en possession d’un carnet de cuir noir antique… Ce qu’il ignore c’est que ce Carnet va métamorphoser sa vie à tout jamais… Car c’est l’un des cinq Carnets d’Enoraen…

Les Quatre Mondes n’ont jamais eu un avenir 
si sombre…
Qui sera en mesure de les sauver ?
Et vous, êtes-vous prêt à ouvrir 
le premier Carnet d’Enoraen ?
Vign_57468_430836063633026_2048097572_o
 
AUTEUR 

LAETITIA ARNOULD


Née dans le département des Vosges, Laetitia Arnould vit aujourd’hui en Bretagne, terre de contes et de légendes…
Spécialisée dans l'univers des livres
fantastiques destinés aux enfants et adolescents, elle est l'auteure de plusieurs sagas dont 
« Les Carnets d’Enoraen », 
qu'elle commence à rédiger à l'âge de vingt-trois ans. 
Ce n'est que cinq ans après l'écriture du premier tome de cette saga, que "le Danseur de Brume" sort enfin de son armoire grâce aux Editions Durand-Peyroles.
Egalement illustratrice, elle est – entre autres réalisations – la créatrice de la couverture de son propre roman et illustre des romans pour les Editions Belcastel.

Vign_420455_3858218778900_1531984738_n
 
Commentaire des êtres magiques :

Une petite idée de cadeau de Noël?? Un livre, bien entendu... quoi de plus beau qu'un livre?
Et pourquoi pas celui-ci?
"Le Danseur de Brume" - Tome 1 de la saga " les Carnets d'Enoraen" - publié par les Editions Durand-Peyroles. Enfin disponible sur commande dans toutes les librairies physiques et virtuelles...
 Un conseil magique ...Lisez vite ce magnifique roman .. Nous on adore !!!!
Vous pouvez aller visiter le site de LAETITIA ARNOULD  en cliquant sur le lien ci dessous
Vign_phpGcMh79
 
Image du Blog bullies.centerblog.net
 
Vign_visufondecran1
Un livre magnifique qui vous emmène dans cette magnifique île IRELAND. 

LUGHNASADH de PAT Mc MURPHY
 
Boadicea
 
 
Synopsis

1845.

Touchée par une famine épouvantable et des tensions fratricides, l'Irlande abandonne son âme épuisée à la promesse d'une nouvelle légende. Mais est-il encore un Devin ou quelques dieux anciens pour consacrer la naissance d'Aenghus Cork sous ce dolmen sacré et révéler son ineffable destinée ? 

Véritable saga qui le mènera de Cork à la terrifiante réalité des bagnes australiens, en passant par la prometteuse Amérique, le jeune héros apprendra l'âpreté du monde à la découverte d'un idéal qu'il semble incarner à la perfection: un humanisme qui défie tous les rêves de ces temps troublés.

Face aux tragédies de son époque, il ne lui reste que son courage, le soutien de quelques proches et l'Amour. Un amour par delà le Temps qui lui révélera bien plus que tout ce qu'il ne pouvait imaginer et s'imposera comme une révélation à tous les protagonistes de cette fascinante épopée... "
Vign_Vign_vign_179130_4373710666681_1146784624_n_ws67339416
 
Auteur

Pat Mc Murphy


Né en 1965 à Amiens d’un cadre de la fonction publique et d’une mère peintre, le jeune Pat se découvre un goût prononcé pour la vie itinérante au gré des mutations de son père.

Fils unique, il se prend très tôt d’intérêt pour l’écriture et passe de nombreuses heures enfermées dans sa chambre à lire et à remplir des cahiers de notes et de récits imaginaires, en prose ou en vers.

A 18 ans, il vit au Havre, une des nombreuses villes maritimes où il se sentira l’esprit ouvert. Mais sans argent, ni bourse pour financer les études de journalisme dont il rêve, il se lance dans la pratique intensive de la course à pied le jour et continue à écrire le soir dans sa chambre d’étudiant en écoutant inlassablement les albums de chanteurs à texte. « Je ne ressemblerai jamais à Victor Hugo, alors je veux vivre comme Brel ! » décide t’il alors. Mais les premiers voyages seront pour plus tard.

Il fait une courte carrière dans la police Nationale. « A l’instar du marathon, c’est une autre Ecole de la vie… Pour connaître Paris, il faut travailler la nuit !

En 1996 et 1997, il croise sur son chemin un étrange compagnon, la Mort, qui fauche autour de lui plusieurs amis très proches en quinze mois. Alors, il part, en quête de changement et pour longtemps. L’idée de faire le tour du monde et de voyager « autrement » lui hante l’esprit. La Polynésie, la Nouvelle Zélande, l’Australie, l’Indonésie, les Philippines, le Cambodge, la Thaïlande et l’Inde constitueront les étapes de ce périple dont il rentrera « changé ». De ses voyages autour du monde et de ses nombreuses rencontres, il revient en adorateur de la vie ; il donne, écoute, conseille et travaille énormément. Ses mots d’ordre deviennent « construire », « bâtir » et bien sûr « rêver »… Il revient surtout avec un projet, écrire un roman. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le projet est terriblement ambitieux. Après 11 mois de voyage et un poème de 166 vers en alexandrins en guise de premier synopsis, il se lance dans 4 années de recherches et d’écriture. Là encore, c’est la nuit qu’il choisit comme source d’inspiration et il s’enferme dans une chaumière du Pas de Calais comme dans un tombeau pour accoucher de son œuvre.



Le résultat est époustouflant selon les premiers commentaires. Roman historique ou légende celte, son roman s’impose comme une renaissance dans l’une des périodes les plus noires de l’Histoire irlandaise ; une centaine de personnages, une trame historique riche en anecdotes et évènements d’époque et surtout une Quête absolument sublime.

Mais une rencontre décisive a sans nul doute influencé cette réussite. Schéhérazade. Un prénom romanesque et une femme décidée à se battre elle aussi contre l’adversité. Mère de deux enfants, elle donnera à Pat un autre garçon, Hugo, en hommage au grand écrivain français. L’histoire est un éternel recommencement.

Aenghus Cork, personnage emblématique et mystérieux de Lughnasadh se présente aussi en avatar de Pat McMurphy, qui reste secret sur ses projets et ses aspirations les plus profondes. Le style littéraire qu’il a choisi, la légende, semble avant tout lui permettre de travailler sur le thème du Rêve qu’il lui tient tant à cœur. Quant à son style poétique et parfois onirique, il permet à ses lecteurs de voyager parfois simplement au détour d’un mot ou d’une phrase.
Vign_portraitroman_copie
 
Commentaire des êtres magiques :
C'est un livre " coup de foudre" . On commence les premières pages et l'on est emporté par la fantastique histoire d'Aenghus. On voudrait savoir la suite , mais que la fin n'arrive jamais  et  il est difficile de tourner la dernière page . Un conseil magique ...Lisez vite ce magnifique roman .. 
Vous pouvez aller visiter le site de LUGHNASADH en cliquant sur le lien ci dessous 

Vign_254560_4787439730113_1227394226_n
 
Celtic_fiddle
 
Image du Blog bullies.centerblog.net
 
Vign_154790_164087566961633_936546_n
 L'HEURE DES FÉES - Tome I de CHRISTELLE VERHOEST 

Synopsis


Maria a quinze ans. Orpheline sans ressource, elle est recueillie par un ami de jeunesse de sa mère, médecin de Bretagne: Olivier de Lordremons. Mais à son arrivée au manoir, Ael, le fils de son hôte, un garçon de seize ans, se montre froid et la fuit. Pourquoi? Pour que Maria réalise ce que sont les Lordremons, Deniel, un adolescent du village dont elle s’est rapprochée, l’emmène chez sa cousine Lusia, qui ressemble à une fée… Lusia laisse entendre que les gens différents, comme elle-même, comme Ael… et comme Maria, sont en général rejetés, et qu’on les craint. Devant l’insistance d’Olivier, qui ne veut plus que son fils ignore ce qu’il est, Ael se rend chez Lusia, mais rejette ses dons et s’enfuit. Maria le retrouve, et l’adolescent lui avoue ne pas savoir quoi faire de ce qu’il est. Les deux adolescents échangent leur premier baiser, sous une pluie battante. Empli d’une énergie nouvelle, Ael accepte dès lors l’aide de Lusia, pour mieux connaître et développer ses pouvoirs d’enfant des Anciens Dieux, investis de dons féeriques… Après toutes ces révélations pour le moins surprenantes, Maria se demande maintenant quels sont ses pouvoirs à elle?

 
Vign_2957509541_1_5_dVI1yNCe
LE POUVOIR DES FÉES - TOME II  de CHRISTELLE VERHOEST

Synopsis

Alors que Maria ressent l’urgence de découvrir ses dons féeriques, un meurtre est commis près de l’étang de la fée Rozenn. Qui a fait cela? Pourquoi? Tandis que des rêves sur une mystérieuse pierre, au coeur en fusion, l’assaillent, Maria sent que la force qui agit désormais est aussi ancienne que maléfique. Maria va devoir puiser jusqu’au fond d’elle-même pour développer ses pouvoirs. Mais sa volonté sera-t-elle suffisante pour sauver leur amour, à elle et à Ael, directement menacé?
 
Vign_000985473
LE ROYAUME DES FÉES  - TOME III de CHRISTELLE VERHOEST

Synopsis

Depuis que Maria affirme avoir revu Ael, tout le monde au manoir est inquiet pour elle. Cependant, la jeune fille ne lâchera pas prise tant qu’elle n’aura pas rejoint son amour perdu, et ses pas vont la mener dans l’Autre Monde, le Royaume des fées, l’endroit le plus merveilleux qui soit… et le plus dangereux aussi, surtout si l’on s’aventure sur les terres des Unseelies. D’autant plus que Morgan, l’ennemi fé, s’y montre aussi, plus déterminé que jamais à réussir ses plans et exercer sa vengeance. À la fin, quel clan féerique gagnera?
 
Vign_392187_330262340324828_527526892_n
 
AUTEUR

Christelle Verhoest est née en Normandie, à Caen, elle vit toujours dans cette région, mais près de Rouen, désormais. Elle a aussi vécu une année à Cherbourg. En fait, elle n’est jamais loin de la mer. Elle passe d'ailleurs ses vacances en Bretagne, dans le Finistère Nord, qu’elle trouve vraiment être un lieu de rêve et d'inspiration. Elle est mariée depuis la fin de ses études de Lettres Modernes, qui l'ont amenée à être professeur de français au lycée puis au collège. Elle a deux enfants, une fille de cinq ans et demi, et un garçon de deux ans et demi, qu'elle surnomme ses « pixies ».


Elle écrit depuis toujours. Enfant, elle aimait bien développer sur plein de pages les rédactions qu'on lui demandait. Elle a achevé son premier vrai roman quand elle avait dix-huit ans, et a toujours écrit dans le domaine du fantastique, le genre qu’elle préfère. Elle a dû écrire une vingtaine de romans ou de nouvelles. Cependant, elle a arrêté l'écriture par manque de temps, et elle a repris, en 2005 puis en 2009, un de ses anciens écrits d'adolescence qu’elle a remanié. C'était le premier tome des fées...


Depuis, elle a écrit les deux autres tomes de sa trilogie des fées, elle a repris Mémoires Immortels, un roman fantastique qui se déroule sur tout le XXe siècle, de la Russie à New York en passant par la France. Elle est actuellement en train de travailler au deuxième tome d'une nouvelle trilogie, contemporaine celle-ci, mais toujours fantastique, qui s'appelle Les enfants de l'Océan.
Vign_252374_189321644453669_4176409_n
 
Commentaire des êtres magiques :

Une trilogie qui fait rêver ..... A tous ceux qui aiment les fées , un conseil magique " LISEZ ABSOLUMENT CES LIVRES" .
Vous pouvez les commander en cliquant sur le lien ci dessous

Vign_183896_132779113457809_1466911_n
 
Day_Without_Rain
 
Image du Blog bullies.centerblog.net
 
Vign_51T8ZvM_kaL._SL500_AA300_
OGHAMS, LE TEMPS DES ELFES DE KRYSTAL CAMPRUBI

Après « Toi, lumière de ma nuit », dont Krystal était l’illustratrice, elle signe cette fois également les textes, pour les éditions « Au bord des continents ».
 
Vign_71DKQu6O9ZL._AA1500_
SYNOPSIS

Les fées existent... Vous doutez encore ? Voici un ouvrage qui risque d'ébranler vos certitudes... Dans les années vingt, une adolescente, Eleanor Blacksmith, ne pouvant se résoudre à la disparition de sa petite soeur, part à sa recherche au-delà des frontières du connu. Le mystère qui auréole son histoire fait naître dans son pays de Galles natal une légende qui persiste encore dans de nombreux villages de la vallée de Gaun. Cette légende en serait restée là si, avant le tournant du millénaire, un garde-chasse n'avait retrouvé son journal, abandonné sur la berge d'une rivière. Au fil des pages, ce ne sont que croquis sur le vif et récits circonstanciés du pays des fées. Un témoignage d'Elfirie qui ne pourra laisser indifférents les plus sceptiques...
 
Vign_71G21VnnkxL._AA1500_
 
AUTEUR

Krystal Camprubi


Très tôt, Krystal s'est sentie destinée à une vie consacrée à l'art, sans être consciente de la Muse qu'elle aurait à honorer. Son expression artistique se manifeste tout d'abord par la publication de ses premiers poèmes, à l'âge de 7 ans. Mais rapidement, c'est à la musique et à la peinture qu'elle donne la préférence. Pour elle de toute manière, "l'Art est un grand tout, un dialogue de l'absolu qui se décline en plusieurs alphabets".
Cependant, ses centres d'intérêt très variés la poussent tout d'abord sur le chemin d'études diverses, qui enrichiront par la suite ses inspirations picturales. Elle entre à la Faculté des Lettres où elle étudie la littérature médiévale et le fantastique celte, et présente en 1999 un mémoire de maîtrise sur le symbolisme dans deux romans arthuriens anonymes. Cette expérience littéraire se traduit dans ses peintures, où se combinent mythologie celtique et esthétique médiévale.
Elle s'engage en même temps dans des études de piano à l'École Normale de Paris. Source d'inspiration de ses tous premiers tableaux, la musique garde une place importante dans son monde imaginaire : la harpe celtique, qu'elle découvre un peu plus tard, devient une évocation récurrente dans des œuvres toujours plus personnelles.
Préférant développer intuitivement sa voie, elle laisse sa peinture évoluer au gré de ses diverses passions. Elle trouve une inspiration très proche de la sienne dans les préraphaélites, en particulier John William Waterhouse et Sir Blair Leigthon. Son coup de foudre pour Tolkien lui fait découvrir de talentueux illustrateurs parmi les contemporains, comme Ted Nasmith, Alan Lee, John Howe, ou Donato Giancola, qui influenceront sa peinture tant au niveau thématique que sur le plan technique (dessin, aquarelle).
Son univers rencontre également celui de Wojtek Siudmak, dont elle admire le symbolisme puissamment évocateur des oeuvres. C'est en 2001, à la suite d'une rencontre avec lui, qu'elle se tourne résolument vers les arts graphiques.
Depuis, sa peinture a trouvé sa voie dans le merveilleux, celui des elfes et des fées, celui de la fantasy, celui qui permet aux élans de l'âme d'explorer les profondeurs de l'être, avec le rêve pour guide.
Attentive à broyer ses pigments, à fabriquer ses vernis et ses huiles cuites, son atelier se fait laboratoire alchimique, en harmonie avec l'univers de ses oeuvres.
Dans ses thèmes on retrouve beaucoup de personnages féminins. Ses femmes sont peut-être d'apparence fragile, à l'instar des Muses préraphaélites, mais elles détiennent le pouvoir d'apprivoiser la vie sauvage. Là où l'homme croit devoir affronter le dragon et le tuer, la femme l'apprivoise, le nourrit et en fait un animal docile.
Alliant le travail du peintre et de l'illustratreur, elle partage son temps entre des expositions (Paris, Lyon Epinal, ...), des couvertures pour divers magazines et web-zine (Khimaira, Deep Magic, …) et des livres illustrés.

Vign_562563_450457508300264_1159552923_n
 
Commentaire des êtres magiques :

Une découverte magique dans le merveilleux ... Un ouvrage de collection qui enchantera vos jours et vos nuits ... A commander très vite ... Une suite est sur le point d’apparaître .. et les êtres magiques attendent avec vive impatience .....
Vous pouvez commander ce livre en cliquant sur le lien ci dessous
Vign_813R8IQsJZL._AA1500_
 
Evening_Falls
La légende de Théodule
Vign_575116_545014785544016_2018488947_n
 Théodule, né en 1483 dans un petit village du Sud-Ouest ( Dardenac), voit sa vie basculer lors d'une joute médiévale, ou il affronte le redoutable Duc de Langoiran.
Le même jour, il tombe sous le charme de la troublante Mathilde. Mais leur idylle sera de courte durée car le Roi de France réclame ses services.
Plus de 500 ans après les faits,Théodule vous raconte ses aventures ... sa destinée fantastique... sa légende.
 
Vign_Jean_Renard
JEAN RENARD
 ( scénariste)
Chef d'entreprise passionné de littérature, il s'est lancé dans l'aventure de  l'écriture.
Il écrit un polar dont l'action se situe dans L'entre-Deux-Mers, pour lequel
il reçoit le prix St Estèphe, La liste Morland 
( édition Vents Salés).
Il aborde un autre style littéraire et écrit un conte sur un village de Gironde
qui constituera l'essence de cette bande dessinée :
 LA LEGENDE DE THEODULE
 
Vign_887208_21993405_460x306
JUNIEN 
( Dessinateur)
Junien débute comme illustrateur dans
L'Echo des Collines ( mensuel 100% Rive Droite de Bordeaux )
et le journal Bordeaux 7 pour lequel,
il crée les personnages de Ver et Coquille.
Puis il se lance dans l'écriture d'un livre pour enfants:
La petite bouteille ( Aux Editions Persée).
Après avoir publié deux ouvrages
 aux Editions Château de Sable,
il collabore, transforme et relate 
La Légende de Théodule
en bande dessinée.

 
Vign_408402_314595715319341_1825555999_n
Kairos Chimera
 Qui suis-je ? Voilà une bien étrange question dont la réponse n’est pas évidente. Je suis avant tout écrivain de l’imaginaire. J’ai au fil des ans bâti mon univers pour y puiser la source des histoires que je conte. Je suis une créature étrange née des muses et des parchemins. Par ma plume je conterai les récits des Terres d’Ilhyya mon univers. Et cet univers créé de ses fondements à ses ramifications les plus fines je l’ai fait proche des bêtes et de la nature, loin d’être manichéen les nuances sont subtiles et les apparences y sont parfois trompeuses. Je trouve l’inspiration partout, en toute chose et j’en déforme certaines, j’extrapole. Mes histoires sont poèmes, nouvelles ou roman (le premier est en cours d’écriture). J’œuvre surtout dans le domaine de la dark-fantasy, un univers assez sombre  où demeure néanmoins toujours une note d’espoir et de lumière. Écrire est ma passion depuis des années et je sais au fond de moi que cette flamme jamais ne s’éteindra.
 
Vign_536551_308306829258240_2121107674_n
Grimoires Légendaires :
 Tome 1
D’Ombre et de Sang 

Sombres furent les âges du passé. Les héros étaient en si petit nombre que leurs combats avaient, malgré l’ardeur de leurs cœurs hardis, la force ridicule des bêtes juvéniles. Ignorants les plus effroyables périls ils allaient par-delà les monts par-delà les mers affronter le champions du Chaos. Beaucoup tombèrent, certains pourtant à la Mort survécurent. Et les plus sages d’entre eux, de ceux qui ne sombrèrent en les abîmes de la folie, contèrent en les Grimoires Légendaires les légendes forgées d’Ombre et de Sang. En ces temps où ne régnaient que mort et chaos il était au cœur des Ténèbres des bêtes indicibles, des tyrans sanguinaires et des créatures que même les pires cauchemars ne sauraient par des mots assez fidèlement décrire. Il fut de la Lumière et de l’Ordre quelques victoires, certaines cités furent sauvées. Aux victoires succédaient les défaites mais il restait en les cœurs une force immense que nul mal ne pouvait vaincre. Il demeurait l’espoir. Les batailles de jadis ne sont plus que mythes contés au coin de l’âtre. Les sages pourtant les transmettent, les tirant des griffes de l’oubli. Ils élèvent, par le savoir des choses anciennes, de nouveaux gardiens, chevaliers garant d’un avenir plus clément. Au loin pourtant une ombre renaît, prémice de sombres temps, murmure d’une peur sans nom. Tandis que le Chaos menace en chaque demeure les grimoires quittent leur cache d’oubli. Dans les flammes de l’âtre dansent les légendes d’Ombre et de Sang.
 
Vign_spiral-forest-3315842e8c
Extrait

LA SOURCE DES IMMORTELS..
Nulle rivière, nul fleuve ne prenait en elle sa source, nul fleuve ne s'y jetait. Certains la 
disaient emplie des larmes d'Ilhyya, d'autres des premières pluies tombées. Nul en réalité ne 
savait son origine mais tous convoitaient ses précieux pouvoirs. En prima Terrae,  le vieux 
royaume ainsi qu'il fut appelé, de dressaient les plus vastes forêts, sanctuaires sacrés aux 
arbres majestueux. La saison des glaces n'avaient sur elles nulle emprise. Et les ombres du 
chaos si elles parvenaient à les prendre par les bêtes en étaient bien vite chassées. À l'orient de 
la Grande Île s'élevaient les bois comptant trois lacs, les bois les plus anciens d'entre tous. Et 
la quiétude si coutumière n'était plus. Quelque mal rongeait ces terres. Les arbres perdaient 
leurs feuilles sans même qu'elles ne prennent teintes d'or et de cuivre flamboyant. L’ombre 
des chênes autrefois si apaisante se faisait brûlante. Les racines des plantes quittaient leurs 
demeures souterraines. Elles s'amusaient à voir choir les voyageurs. Les bêtes mêmes qui, 
quelques jours auparavant se montraient les plus fidèles alliées,  celles-là même qui avaient 
prêté le serment reniait les leurs avec une folle jubilation.
Les fils des forêts sonnaient l'alerte. Les plus sages d'entre eux parcouraient les 
grimoires, tentant de trouver un remède
 
Vign_Couv_170062
Gothic Faërie [Relié]
Séverine Pineaux (Auteur)

Gothic Faërie, retrace la quête amoureuse de Moire l'ultime représentante des peuples de féerie. Le récit nous mène à travers le monde et les époques de l'Angleterre Victorienne au Paris des années folles jusqu'à trouver son épilogue au coeur de Manhattan dans un New York rêvé et futuriste. Steampunk et gothique romantique baignent les illustrations de Séverine Pineaux.
 
Vign_livre_severine_pineaux_la_foret_magique
La Forêt Magique
Séverine Pineaux

Carnets de croquis - La Forêt Magique de Séverine Pineaux"Crayonnés, esquisses et petits gribouillis forment le plus court chemin entre l'esprit qui rêve et la réalité du monde.
Mes tableaux représentent les fragments d'une forêt enchantée où les frontières qui séparent l'humain du végétal ont disparu. Les croquis présents dans ce carnet en sont les premières images, étapes indispensables, réalisées loin des regards et où la vie naît du fouillis des lignes et du pur plaisir du trait."
 
Vign_livre_severine_pineaux_la_foret_magique_c
 
Vign_Vign_copyright_severine_pineaux_1
Séverine PINEAUX

Née en 1960, le premier du mois de novembre
elle a toujours voulu 
dessiner et peindre et a toujours préféré 
les voies étranges et magiques. Après avoir travaillé 
dans le graphisme et l'illustration, elle est retournée à l'huile 
peinture, qu 'elle'avait abandonné à la fin de 
son adolescence, préférant faire des bandes dessinées et 
dessins animés. Certains hommes-arbres et de plantes créatures, 
inspiré par la mythologie, les contes et la culture celtique, apparaissent souvent dans son travail 
, elle a publié plusieurs livres et expose 
en France et dans d'autres pays ...
Retrouvez ses magnifiques illustrations sur son site  en cliquant sur le lien si joint .
 
Vign_PlancheA_170062
 
Image du Blog papillondavril.centerblog.net
 
Vign_9782266183765
LA TRILOGIE DES ELFES

Une épée volée aux nains, et c’est tout votre monde qui risque d’être dépeuplé… Surtout s’il s’agit d’Excalibur ! Puisant dans le matériau du cycle arthurien, de la fantasy, des légendes celtiques et du christianisme médiéval, Jean-Louis Fetjaine construit un univers de merveilleux et de noirceur, confrontant la rationalité humaine et son intolérance religieuse à l’imaginaire populaire. Un monde où quatre races – humains, nains, elfes et monstres– cohabitent, respectant un équilibre supérieur qu’une nouvelle religion fera voler en éclats. Une nouvelle ancienne légende, comme si Tolkien et Chrétien de Troyes s’étaient rencontrés pour mettre en commun leur imaginaire et que, au fil des siècles, le récit soit devenu mythe. Carrefour des légendes, carrefour des croyances, voici une épopée brillante, de quêtes héroïques, d’amours impossibles, de destins tragiques, portée par l’exceptionnel talent de conteur de l’auteur.
 
Vign_2722
L'AUTEUR

JEAN LOUIS FETJAINE
Jean-Louis Fetjaine est diplômé de philosophie et d'histoire médiévale. Il a été journaliste, puis traducteur et nègre littéraire aux Presses de la Cité. En 1991, il y créé la collection Hors collection puis quelques années plus tard se voit confier les Éditions Le Pré aux clercs2.
Le succès de sa Trilogie des elfes (le Crépuscule des elfes en 1998, la Nuit des elfes en 1999 et l'Heure des elfes en 2000) l’impose comme l'un des principaux représentants de la fantasy en France1.
Il publie ensuite Le Pas de Merlin et Brocéliande, deux récits épiques entre la fantasy et le roman historique, puis s'oriente vers ce dernier genre avec la série Les Reines pourpres en deux tomes Les Voiles de Frédégonde en 2006 et Les Larmes de Brunehilde en 2007. Pour Le Pas de Merlin, il remporte le prix Imaginales du meilleur roman de fantasy en 20033.
En 2008, il revient à la fantasy avec Lliane, préquelle de la Trilogie des elfes et premier tome des Chroniques des elfes. Il met en lumière les événements qui ont fait de Lliane une reine et une guerrière. L'auteur déclare alors : "qu'avec Fleuve noir, on est partis sur au moins trois livres…"4. En 2009 sort le deuxième tome de la série : L'Elfe des terres noires. Dans un nouvel entretien, l'auteur précise que "En l’écrivant, je m’aperçois que cette histoire est une boucle qui s’achèvera au bout du troisième volume. Si je devais continuer, ce serait plutôt avec une nouvelle trilogie. Peut-être une séquelle, cette fois..."5.
Il a par ailleurs publié avec les photographes et infographistes Jean-Baptiste et Sandrine Rabouan, des albums illustrés sur le monde des fées et des elfes et des petits contes pour enfants.
 
Vign_165820_337407986332306_1386908273_n
À quelques exceptions près, la Fantasy reste le pré carré des anglo-saxons.L’ambitieuse fresque de cet auteur français n’en est que plus remarquable. D’autant qu’embrassant dans un fabuleux tourbillon le cycle du Roi Arthur et toutes sortes de légendes celtiques, cette œuvre dense et érudite, pleine de combats désespérés et d’amours impossibles, ne ressemble à nulle autre, si ce n’est peut-être à celle du maître… l’incontournable Tolkien. Féerique.
 
Vign_389705_328842990522139_431934590_n

Le Mot de l'éditeur :
 La trilogie des elfes, L'intégrale 

Il y a bien longtemps, avant même Merlin et le roi Arthur, le monde n'était qu'une sombre forêt de chênes et de hêtres, peuplée d'elfes et de races étranges dont nous avons aujourd'hui perdu jusqu'au souvenir. Dans ces temps anciens, les elfes étaient un peuple puissant et redouté des hommes, des êtres pleins de grâce à la peau d'un bleu très pâle, qui savaient encore maîtriser les forces obscures de la nature.
Ce livre est le récit de leurs dernières heures, depuis la rencontre du chevalier Uter et de Lliane, la reine des elfes. L'histoire d'une trahison et de la chute de tout un monde, d'un combat désespéré et d'un amour impossible. Cette magnifique trilogie établit un pont entre l'univers des légendes celtiques, la fantasy et le cycle arthurien.
 
Image du Blog papillondavril.centerblog.net
 
Vign_3723902_brucero_la_recherche_de_la_mandragore_merlin_f_e_aux_parfums_pekabul_2
BRUCERO 
ARTISTE-PEINTRE-ILLUSTRATEUR

Découvrez le monde de Brucero, peuplé de légendes celtiques de sa Bretagne natale. Sous la finesse de son trait, et la profondeur de ses coloris, Brucero vous plonge sans transition dans le monde enchanté des druides, des fées, des mages, et autres créatures.
 
Vign_3723862_brucero_la_recherche_de_la_mandragore_merlin_morgane_barque_mort_
BRUNO BRUCERO


Aussi loin qu’il se souvienne, Brucero a toujours tout résolu avec le dessin et la peinture. Né à Lorient en 1970, il dit : « Ma résilience, ce fut le dessin ». Une forme d’expression naturelle pour lui, qu’il a travaillée et cultivée jusqu’à pouvoir faire de sa passion, son métier. Rien ne fut facile pourtant et malgré deux années aux Beaux-arts de Lorient et Rennes et une année à Paris, il dit s’être fait tout seul, accumulant rencontres, expériences, commandes diverses. Participant à de nombreux festivals de bande dessinée et d’illustration, éditant ses dessins, il s’est fait un nom dans la profession.
Aujourd’hui, l’illustration est son domaine, et l’imaginaire celtique et féérique ses univers intérieurs. Dans ses cartons, vit une faune hétéroclite de personnages de tous types : Fées, Elfes, Princesses et Chevaliers, Korrigans, Nains, Trolls, Dragons et autres créatures fantastiques. Cette foule d'êtres l'aide à faire vivre le monde de "Féérie" qu’il s’est choisi.
Connus de tous les élèves des écoles Diwan, l’école bilingue bretonne, ses personnages offrent une vision poétique de ce monde des petits peuples qui s’organisent et vivent en harmonie sous le pinceau de Brucero et alimentent l’évocation des légendes celtiques.

 
Vign_3723882_brucero_la_recherche_de_la_mandragore_merlin_gnome_grenouille_lutins_1
Pour les amateurs de l'art de l'artiste il est maintenant possible d'acquérir de très belles affiches au format offset reprenant des dessins très emblématiques de ses deux livres : A la recherche de la Mandragore et le Livre secret de Merlin.

Il suffit pour cela de se rendre sur le site Pekabul en cliquant le lien ci- dessous
 
Vign_254686_137111476383028_7913817_n
 
Image du Blog papillondavril.centerblog.net
 
Vign_61epSOrN3zL._SL500_
La grande encyclopédie des Fées

Pierre Dubois (Auteur), Claudine Sabatier (Auteur), Roland Sabatier (Auteur)
 
Synopsis

On les appelle le Peuple de la Paix, la Petite Noblesse, les Bonnes Dames, les Marraines, les Bienheureuses, les Sans-Age, les Dames Grises, car il est imprudent de dire "Fées" sans raison. Elles règnent sur la terre, le ciel, le feu et l'eau, protègent les forêts, les animaux, l'enfance et les âmes rêveuses des prédateurs de toutes sortes. Elles commandent aux météores, à la pluie, au beau temps et font parler les pierres. Les hommes, jaloux de leur puissance, en ont fait d'aseptisées fées bleues, entullées et disneyennes, des Carabosses, des Marraines-Tartines, distraites et quelque peu toquées. Les Chroniques elfiques rapportent pourtant qu'elles étaient là au plus loin des jadis - au temps de l'Age d'Or - bien avant les dieux et les hommes, qu'elles ont créé les herbes chantantes et le reflet des sources, la musique des légendes et l'envers du miroir. Pierre Dubois, grâce à son exceptionnelle et érudite connaissance d'un univers où le merveilleux côtoie le maléfique nous ouvre la voie des portes bienheureuses et nous détaille les mœurs, habitats et activités de ces Belles Dames. Quant à Roland Sabatier, l'auteur des dessins, il nous montre leurs visages, nous fait découvrir leurs lieux de passage, leurs objets familiers, sans jamais aller au-delà des confidences qu'il ne faut pas trahir.
Vign_49843107
 
AUTEUR 

Pierre Dubois, né le 19 juillet 1945 à Charleville-Mézières, est un auteur, scénariste de bande dessinée, écrivain, conteur et conférencier français à l'origine du regain d'intérêt pour les fées et le petit peuple en France2. Passionné très tôt par la féerie et les contes, il devient illustrateur après de courtes études aux beaux-arts, puis rassemble des légendes locales qu'il restitue dans des chroniques à la radio et à la télévision durant plus de trente ans, ce qui lance sa carrière et rend sa passion publique. Il est l'inventeur de l'elficologie, ou « étude du petit peuple », comme d'un équivalent à l'étude des « fairies », bien qu'il s'agisse à l'origine d'une simple blague de sa part. Son premier album de bande dessinée en tant que scénariste est publié en 1986 et ne connaît qu'un succès d'estime. Depuis, il en sort un chaque année et continue à intervenir régulièrement à la télévision ainsi que dans des conférences, toujours dans l’univers des contes, du rêve et des légendes liées au petit peuple, qui sont devenus ses spécialités.
C'est en grande partie grâce à ses encyclopédies des fées, des lutins et des elfes, résultats d'une vingtaine d'années de recherches et parues dans les années 1990, que Pierre Dubois gagne sa reconnaissance internationale de spécialiste français pour ce qui touche à la féerie3,4. Ces encyclopédies se sont vendues à des milliers d'exemplaires à l'époque où il s'agissait des tout premiers ouvrages du genre en France. Depuis, les œuvres de Pierre Dubois, qu'il s'agisse de livres d'art, d'encyclopédies, de recueils de nouvelles ou de recueils de contes pour les adultes ou les enfants connaissent un succès certain, marquées par une érudition et un humour omniprésent. Pierre Dubois est devenu lui-même une source d'inspiration pour d'autres auteurs et dessinateurs qui ont repris l'idée de l'elficologie.
Vign_Pierre-Dubois-300x208
 
Image du Blog papillondavril.centerblog.net
 
Vign_516HSAG3NNL._SL500_AA300_
LE SEIGNEUR DES ANNEAUX

John Ronald Reuel Tolkien (Auteur)
, Francis Ledoux (Traduction)
 
synopsis 

Le Tiers Age touche à sa fin, et la Terre du Milieu à son crépuscule. La Compagnie de l'Anneau va donc tâcher de déjouer les projets infernaux de Sauron, force du mal d'autant plus difficile à combattre qu'elle est désincarnée. Qui, des cinq héros, mènera à bien la mission ? Gandalf, grand sage qui seul mesure la portée de la quête ? Aragorn, qui dissimule ses origines princières sous les traits d'un rôdeur taciturne ? Frodon et Sam, qui sont chargés de la phase finale de la mission ou Gollum, créature abjecte qui fut un temps dépositaire de l'anneau ? Mais quel est donc le pouvoir de cet anneau tant convoité ? Quelle est donc la signification de l'énigme qui figure en première page, en manière d'épigraphe ?
Tant de questions qui ne sont qu'une infime partie du mystère féerique qui, depuis 1954, ravit l'imagination, autorisée pour un temps à s'attarder dans un séjour magique aux forêts profondes et ancestrales, aux paysages argentés peuplés d'êtres aériens, de jeunes guerrières intrépides, de destriers sauvages ayant la fierté de leurs maîtres, de viles créatures dont la laideur physique reflète la méchanceté... Tous, nous avons rêvé de ce repos de l'âme, de même que nous avons craint, enfants, la menace sourde et inexplicable. Tolkien, lui, a su nommer cet univers, et en faire une épopée passionnante, quête initiatique où l'errance humaine est regardée avec une tolérance rassurante.

Mais quels sont ces petits êtres rigolos et surprenants, ces "hobbits" ? D'où viennent ces accents folkloriques, ce langage essentiel, cette mélancolie onirique qui teinte l'esprit d'un brouillard étrange une fois le volume refermé ?

Tant de questions auxquelles, heureusement, Tolkien ne répond jamais tout à fait malgré les cartes, généalogies, lexiques et autres appendices passionnants que son imagination prolifique a fournis sur La Terre du Milieu. --Sana Tang-Léopold Wauters --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Vign_384280_397979893608448_2127964780_n
 
Présentation de l'éditeur

La Terre est peuplée d'innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l'homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l'Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l'anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d'un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limite sur les possesseurs des autres anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C'est pourquoi Sauron s'est juré de reconquérir l'anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté…. Ainsi débute la trilogie du Seigneur des anneaux. --Ce texte fait référence à lédition Broché .
Vign_550376_10151165623944194_1274041382_n
 
AUTEUR

John Ronald Reuel Tolkien est un écrivain, poète, philologue et professeur d’université anglais, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Bornemouth. Il est principalement connu pour ses romans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux.
Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l’étude de ce genre littéraire.
Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu’il invente. L’univers ainsi créé, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions. Son ami C. S. Lewis l’encourage dans cette voie, de même que les autres membres de leur cercle littéraire informel, les Inklings. En 1937, la publication du Hobbit fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, est d’une tonalité plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960, notamment sur les campus américains. Tolkien travaille sur sa mythologie jusqu’à sa mort, mais ne parvient pas à donner une forme achevée au Silmarillion. Ce recueil de légendes des premiers âges de la Terre du Milieu est finalement mis en forme et publié à titre posthume en 1977 par son fils et exécuteur littéraire Christopher, en collaboration avec Guy Gavriel Kay. Depuis, Christopher Tolkien publie régulièrement des textes inédits de son père.
De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est à l’origine d’une renaissance populaire du genre. Tolkien est ainsi souvent considéré comme le « père » de la fantasy moderne, et son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur avec laquelle il a construit son monde secondaire.
Vign_220px-Tolkien_1916
 
Vign_550096_10150785617339194_1421266365_n
 
Fées et Déesses [Relié]
Brunel Aurélie (Auteur), Ferronnière Erlé (Illustrations) 

Déesses celtiques aux allures de guerrières, fées et enchanteresses du royaume d'Arthur, fées médiévales, fées issues du folklore breton ou bien, même petites fées-papillons, s'unissent pour vous ouvrir les portes des royaumes cachés et vous dévoiler leur origine commune...Veuillez taper votre texte ici
Vign_51bVDlKHlFL._SL500_AA300_
 
Vign_1
La magie des fées

Alicen & Neil Geddes-Ward (Auteur) 

" La magie des fées " est un mélange original de croyances aux fées et de sorcellerie naturelle. Le monde des fées est traditionnellement un secret mystérieux et insaisissable, mais les auteurs Alicen et Neil Geddes-Ward travaillent dans ce domaine depuis plusieurs années et croient fermement que les fées se révéleront à quiconque les recherche véritablement. Lorsque vous pénétrerez pour la première fois dans le monde enchanteur des fées, vous découvrirez que votre vie sera bonifiée de façon prodigieusement considérable.
 
Vign_2
La grande Bible des Fées

Edouard Brasey (Auteur), Sandrine Gestin (Illustrations), Amandine Labarre(Illustrations), Alain-Marc Friez (Illustrations), David Thiérée (Illustrations)

  Bible est effectivement le terme le mieux approprié pour désigner ce recueil
 emplit du charme merveilleux des fées car les lecteurs découvriront au fil des pages
 tout ce qu’il y a à apprendre sur les belles dames.
Divisé en plusieurs parties différentes, dénommées « Livres »,
 l’ouvrage évoque les facettes les plus intéressantes de leur histoire.
Tout d’abord, les Livres des origines, qui éclairent sur la naissance des fées,
 leur communauté, leurs relations chaotiques avec les humains,
leurs caractéristiques (physionomie, habitat, dons, comportements, lieux de prédilection, goûts culinaires
 - avec 3 recettes à la clé, loisirs, géographie -îles, forêts profondes, tertres et grottes fréquentés,
leur hiérarchie, croyances et spiritualité.
Puis viennent les Livres historiques qui proposent des informations sur les fées marraines
 et les changelins, leurs relations amoureuses, les fées de la nature et des animaux
.Les Livres poétiques, quant à eux, présentent un calendrier des fêtes celtiques et wiccanes,
 les caractéristiques des fées du zodiaque (invocation de la fée, fonctions, couleurs,
planète, chiffre et pierre magiques, arbre, caractère, attributs et nom),
 et pour terminer plusieurs très beaux textes d’invocation.
Les Livres prophétiques évoquent l’histoire mystérieuse des fées de Cottingley,
celle tout aussi passionnante des jardins de Findhorn
et  celle de la conversation de R. Ogilvie Crombie avec le dieu Pan.
Enfin, le Nouveau Testament des fées avec la Genèse,
4 évangiles et l’Apocalypse des fées conclut ce petit bijou.
Les textes écrits par Edouard et Stéphanie Brasey sont complétés
par des extraits d’auteurs tels Paul Sébillot, Geoffrey Hodson, Robert Herrick....).
Bien sûr l’esthétisme est au rendez-vous :
 les pages, brunies pour la plupart, sont ornées
d’une multitude d’illustrations en couleur ou sépia
(plus de 200, quelques photos - elles ne sont pas légendées, ce qui est dommage)
 avec en prime de larges frises de fleurs et d’oiseaux en bordure.
On entre dans ce livre comme on pénétrerait dans un univers à part,
 avec le sentiment de parcourir un très vieux grimoire.  
La magie opère immédiatement, nul doute que les fées
y ont apporté leur petit touche d’enchantement. Inutile de résister,
 La Grande Bible des fées est indispensable !
© Chronique de Esther Brassac, décembre 2010
 
Vign_livre_sandrine_gestin_reveries_de_fees_tome_1
Rêveries de Fées - Tome 1

 de Sandrine Gestin

Après "la petite faiseuse" et plus récemment un "carnet de croquis", Sandrine nous dévoile, au fil des pages de ce nouveau volume, les illustrations (huiles et crayonnés) d'un univers subtile et poétique.
 
Vign_livre_sandrine_gestin_reveries_de_fees_tome_1_b
 
Vign_livre_sandrine_gestin_reveries_de_fees_tome_1_d
 
Vign_livre_sandrine_gestin_reveries_de_fees_tome_2
 "Rêveries de Fées" 
Tome 2
Sandrine Gestin

Mais à quoi peuvent donc bien rêver les fées ?
Après "la petite faiseuse" et plus récemment un "carnet de croquis", Sandrine nous dévoile, au fil des pages de ce nouveau volume, les illustrations (huiles et crayonnés) d'un univers subtile et poétique.
Illustrations : Sandrine Gestin
 
Vign_livre_sandrine_gestin_le_temps_des_fees
Le Temps des Fées

Sandrine Gestin

L'artiste présente dans ce recueil les nombreux croquis, peintures et illustrations, connus ou inédits, de 15 années de carrière... Elle y raconte ses débuts, ses projets de BDs, ses états d'esprit lors de la fabrication de ses divers livres et vous ouvre les portes de son atelier.
 
Vign_livre_sandrine_gestin_le_temps_des_fees_c
 
Vign_livre_sandrine_gestin_le_temps_des_fees_d
 
Vign_livre_sandrine_gestin_le_temps_des_fees_e
 
Vign_livre_sandrine_gestin_le_temps_des_fees_f
 
Vign_livre_sandrine_gestin_sous_le_signe_des_fees
"Sous le Signe des Fées"
Sandrine Gestin

Sous le Signe des Fées de Sandrine Gestin  Dans son nouvel ouvrage, Sandrine Gestin, en attribuant à chaque signe du zodiaque une fée, nous présente un ensemble d’images merveilleuses qui permet aux lecteurs de découvrir avec poésie et finesse ce qui constitue l’univers et les caractéristiques féeriques de chacune de ses créatures... et de chacun de ses lecteurs 
 
Vign_livre_sandrine_gestin_sous_le_signe_des_fees_b
 
Vign_livre_sandrine_gestin_sous_le_signe_des_fees_c
 
Vign_livre_sandrine_gestin_sous_le_signe_des_fees_d
 
Vign_Mini_sandrine-riviere
Sandrine Gestin est née le 16 novembre 1969 à Quimper (France), elle y reste jusqu'en 1974, date à laquelle, avec toute sa famille, elle part pour Libreville, capitale du Gabon, en Afrique Equatoriale. Elle y passera 5 années qui sont pour toujours gravées dans sa mémoire. En 1989, après son bac, elle intègre l'ESAG, Ecole Supérieure d'Arts Graphiques, anciennement Atelier Mets de Penninghen. Elle y passera 3 années à apprendre toutes sortes de disciplines.Sandrine Gestin s’est toujours imprégnée de la culture et de l’imaginaire celtique. Aussi son premier choc est Faeries de Brian Froud et Alan Lee, c’est pour elle la porte ouverte à tous ces fabuleux illustrateurs comme, entre autre, Wojtek Siudmak, John Howe, Rodney Matthews, Patrick Woodroffe ou encore Arthur Rackham… Elle n’oublie pas côté BD, Bilal, Rosinski, Moebius, Dave Maclean, Simon Bisley, Bill Sienkiewicz et Franck Miller. Mais, bien sûr, ce sont les grands maîtres qui ont eu le plus d’influence sur elle. Les somptueux clairs obscurs de Rembrandt, le romantisme de Waterhouse, les ambiances feutrées de Vermeer, les lumières de De la Tour et le merveilleux maniérisme de Mucha. Aussi même si elle a toujours voulu faire de la BD, une fois convaincue qu’elle devait passer à autre chose, elle se met à démarcher les éditeurs de livres et les magazines spécialisés dans l’imaginaire. 
Sa première illustration est pour feu le magazine de jeux vidéo Tilt. Elle fait ensuite la couverture du jeu vidéo Arena, the elder scroll pour Ubisoft. Suivent des couvertures de romans pour les éditions J’ai lu, Denoël, Mnemoset Nestiveqnen, ainsi que des illustrations pour Casus Belli, Dragon magazine et Science et vie junior. Parallèlement, dès 1993, elle commence son premier livre pour enfants chez Gründ, qui même si le scenario ne lui correspond pas, lui permet de réaliser et d'écrire ses premiers livres, La Cité aux 100 mystères et La vallée aux 100 prodiges.
Si elle utilise l'acylique jusqu'en 1994, Sandrine la trouve un peu rigide à son goût et s'essaye, sur trois livres pour enfants et plusieurs couvertures de romans, à l'aquarelle plus fluide et subtile. Mais c'est en 1998, en passant de l’acrylique à l’huile, que sa carrière de peintre et d’illustratrice prend une tout autre ampleur et qu'elle a le sentiment d'être arrivée à la fin d'une première quête, celle de sa technique.
Elle participe également à différentes expositions et gagne quelques prix, Grand prix du public de Vision du Futur en 2000, Prix du meilleur illustrateur lors des Imaginales en 2002, Grand Prix de l’Imaginaire reçu aux Utopiales à Nantes en 2003, etc… Elle participe également à des projets autres que l’édition pure, comme l’élaboration de statuettes en 2002 ou la conception d’un pendentif en 2004. En 2006 les choses changent avec la sortie de son premier livre vraiment personnel, La Petite Faiseuse, ou l’étonnant voyage d’une fée, aux éditions Au Bord des Continents et la collaboration avec les éditions du Pré aux Clercs pour les Encyclopédies du Merveilleux, entre autres.
Son artbook La Légende des Dames de Brocéliande est son sixième livre chez Au Bord des Continents aprèsSous le signe des fées et Le temps des Fées et elle a participé en deux ans à cinq encyclopédies et quatreCalendriers des fées depuis 2007 pour Le Pré aux Clercs.
Elle est aussi co-fondatrice d'Art&Fact, association des illustrateurs et illustratrices professionnels de la Science Fiction, du fantastique et du merveilleux.
Sandrine Gestin a quitté Paris pour s’installer à Martel, un village médiéval, dans le Lot.
Vous pouvez parcourir une galerie dédiée à l'artiste ici.
WELCOME IN MY WORLD
Créer un site avec WebSelf